Assurance auto

Assurance auto : l'expertise suite à un sinistre

Publié par le , Mis à jour le 20/04/2021 à 17:53
3610 vues 2 réactions Note

C’est à l’issue d’un sinistre qu’il intervient. Mandaté par la compagnie d’assurances, l’expert dresse un état des lieux des dégâts résultant du sinistre. Cruciale, son intervention doit permettre de fixer le montant de l’indemnisation versée à l’assuré qui aura pris soin de souscrire une assurance auto. Tour d’horizon du rôle joué par l’expert.

L’expert auto, indépendant et impartial

Utile à la détermination du montant de l’indemnisation, l’intervention de l’expert automobile n’est pas automatique et dépend toujours du bon vouloir de l’assureur qui se décide à la lumière de la déclaration de sinistre

À noter que, même s’il est mandaté par la compagnie d’assurances, l’expert demeure tout à fait indépendant et sa mission doit être menée en toute impartialité.

L’expertise auto n’est pas toujours possible

Il faut distinguer deux cas de figure en matière d’expertise automobile :

     • l’examen du véhicule est possible

     • l’examen du véhicule s’avère impossible

 

Dans le premier cas, l’expertise a lieu dans le garage où le véhicule de l’assuré se trouve immobilisé. Après avoir vérifié que le véhicule correspond bien à celui qui figure au contrat d’assurance automobile, l’expert va vérifier la cohérence du constat amiable avec les dégâts visibles sur la voiture. Une fois ces constatations préliminaires achevées, il estime le coût des réparations nécessaires à la remise en circulation du véhicule.

 

Dans le second cas, c’est-à-dire lorsqu’il apparaît impossible d’examiner le véhicule pour cause de vol par exemple, l’expert s’appuie  sur un faisceau d’indices pour estimer la valeur du véhicule au moment de sa disparition. 

Il pourra notamment tenir compte :

     • de la cotation Argus

     • de la valeur du véhicule au regard du marché

     • des conclusions du dernier contrôle technique

     • des réparations précédemment réalisées

La possible contestation de l’expertise

Mécontent des résultats de l’expertise automobile ? Sachez qu’il est toujours permis à l’assuré de contester les conclusions de l’expert à condition de mandater à ses frais un nouvel expert qui procèdera alors à une expertise contradictoire.

À noter qu’une tierce expertise sera appelée pour trancher s’il apparaît que les deux rapports d’expertise sont trop éloignés l’un de l’autre. L’intervention de ce troisième expert sera financée à parts égales par l’assuré et l’assureur.

Résilier avec son assurance auto suite à une expertise

À la suite d'une expertise ou d'une contre-expertise qui n'est pas été en votre faveur, ou si vous considérez que vous n'avez pas été suffisamment accompagné par votre assureur auto, il est tout à fait possible de résilier son assurance auto.

Depuis 2015, il est possible, en vertu de la loi Hamon, de résilier quand vous le souhaitez votre contrat d'assurance auto (mais aussi moto, habitation et assurance affinitaire), sans frais ni motif, c'est la résiliation infra-annuelle. La seule condition pour pouvoir résilier de cette façon est que votre contrat ait au minimum un an. 

Si votre contrat d'assurance auto a moins d'un an, la résiliation est toujours possible : votre assureur a l'obligation de vous informer de la date à partir de laquelle vous pouvez résilier votre contrat à échéance. Pour éviter la reconduction annuelle tacite des contrats d'assurance, la loi Chatel impose en effet aux assureurs auto de vous prévenir au moins 75 jours (un mois et demi) avant l'arrivée à échéance du contrat, et de votre droit à la résiliation. 

Si vous souhaitez résilier, vous devez alors envoyer une lettre de résiliation soixante jours (deux mois) avant la date d'échéance qui vous été rappelée. Avec la loi Chatel et la loi Hamon, le délai est d'environ un mois pour que votre contrat d'assurance auto prenne fin après réception de votre demande de résiliation. 

Pour simplifier la démarche de résiliation, vous pouvez passer par un comparateur d'assurances auto en ligne : des devis gratuits d'assureurs vous seront proposés, et vous pourrez choisir votre nouvel assureur. Ce dernier se chargera alors pour vous de la démarche de résiliation auprès de votre ancien assureur, et vous resterez de plus couvert dans l'intervalle entre les deux contrats.

 

Le conseil d’Assurland : vous êtes amateur de customisation et personnalisation automobiles ? Découvrez comment votre passion peut impacter votre assurance automobile en lisant l’article pratique Assurance auto : comment assurer votre voiture après un tuning ?.

 

 

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
2 RÉACTIONS
TALLON 27/10/2012 à 17:06

Bonjour, après réparation du véhicule, la facture du garagiste est trois fois suppérieure à l’estimation de l’expert mandaté par l’assurance (1500€ au lieu de 500). Que va-t-il se passer ? Merci

Assurland.com, le comparateur d'assurances
Assurland.com 29/10/2012 - 08:55

Bonjour,

peut-être devriez-vous vous rapprocher de votre assureur car il apparaît assez surprenant que la somme à acquitter soit 3x supérieure à celle fixée par l'expert.

Le meilleur dans vos démarches !

Bonne journée !

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES