Assurance auto : la loi Hamon force la baisse de tarifs

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Assurance auto : la loi Hamon force la baisse de tarifs

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Assurance auto : la loi Hamon force la baisse de tarifs

|
Consultations : 6421
Commentaires : 0
La loi Hamon permet de mieux changer d'assurance

Depuis 2010, la hausse régulière des tarifs d’assurance (2,6% par an) a fait grincer les dents de plus d’un conducteur. Heureusement que les statistiques prévoient une stabilisation des prix en 2014 pour rester entre 0 et 2%.

La crainte d’une hausse des charges

Cette prévision a été faite par Cyrille Chartier-Kastler, président du cabinet de conseil en stratégie Facts and Figures. En fait, celle-ci va à l’encontre des craintes des compagnies d’assurance sur une hausse inévitable des prix suite à la l’application de la loi Hamon. Elles se justifient en évoquant une probable augmentation des frais de marketing entrainant ainsi la hausse des prix. De plus, avec un turn-over assez rapide des adhérents, les assureurs pensaient qu’ils ne seraient plus en mesure de réduire les conséquences de la saisonnalité des risques. Pour rappel, la loi Hamon est une loi adoptée par l’Assemblée nationale le 3 juillet dernier. Elle autorise les assurés à résilier leur contrat à tout moment dès qu'ils sont restés un an auprès de leur assureur actuel.

Une baisse générale obligatoire des tarifs

Mais cela n’a pas empêché la MAAF de décider tout récemment une révision à la baisse de ses tarifs pour l’année 2014 pour les nouveaux souscripteurs. Ceux qui sont déjà adhérents bénéficieront également d’une remise. En fait, cette initiative a été déjà précédée d’un gel de sa grille tarifaire. Cette tendance devrait se généraliser, car les assureurs récalcitrants devraient s’y aligner et baisser également leurs prix. En effet selon Sarah Lespinasse, juriste à l'Institut national de la consommation, l’assurance auto ne sert que de « produit d’appel ». Autrement dit, il n’est là que pour attirer les clients potentiels, sans espérer une rentabilité importante. Les produits plus rentables ne seront proposés qu’après.

Bref, la loi Hamon devrait donc stimuler la concurrence et produire un effet bénéfique pour le consommateur au niveau des prix. Aussi les compagnies devraient-elles désormais déployer plus de charmes auprès de leurs clients sous peine de les perdre à tout moment.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS