• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Assurance auto : la protection juridique et la défense recours

Publié par le

Ces garanties sont les moins connues dans l’assurance auto. Elles sont différentes sur certains points et il est donc nécessaire de les comparer pour choisir laquelle inclure comme garantie optionnelle.

La garantie protection juridique

Tout comme la garantie défense recours, elle intervient exclusivement  lors d’un litige entre automobilistes suite à une collision par exemple. La protection juridique se chargera de défendre l’assuré, juridiquement parlant. La compagnie d’assurance du bénéficiaire de cette garantie se chargera de  lui prodiguer des conseils sur les démarches administratives et judiciaires à suivre.

Vous pouvez cependant adhérer à un contrat uniquement dédié à la garantie protection juridique qui pourra couvrir plusieurs domaines comme l’habitation et la santé.

La garantie défense recours

Cette garantie prendra en charge l’assuré et les passagers de son véhicule ayant subis un préjudice au moment de l’accident. Si l’autre conducteur a décidé de formuler un recours contre l’assuré, cette garantie offrira à l’assuré une aide juridique et financière afin de se défendre contre l’autre conducteur. Si l’assuré, quant à lui, décide de formuler lui-même un recours pour voir les préjudices subis être dédommagés, cette garantie lui octroiera également une aide et des conseils juridiques.

Cette garantie proposera également des aides financières qui couvriront les frais occasionnés par le litige (frais d’avocat, frais et honoraires des experts, frais de procès et bien d’autres). Cependant, le taux de remboursement de cette garantie est plafonné à l’avance par l’assureur, il faut donc bien lire les clauses du contrat.

Leurs points communs

Ces garanties sont toutes deux des garanties facultatives dans l’assurance voiture et ne peuvent entrer en vigueur qu’en cas de litige entre conducteurs. Ces garanties ne peuvent également pas être souscrites ensemble dans un même contrat car ne sont pas cumulables. Si après un procès, le conducteur assuré est soumis à une amende, la présence de l’une de ces deux garanties dans le contrat ne peut aucunement autoriser la compagnie d’assurance à couvrir cette amende qui sera entièrement à la charge du conducteur en faute.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES