Assurance auto : la sécurité routière à la peine aussi en avril

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Assurance auto : la sécurité routière à la peine aussi en avril

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Assurance auto : la sécurité routière à la peine aussi en avril

|
Consultations : 1395
Commentaires : 0
Sécurité routière encore de mauvais chiffres pour avril 2011
On espérait que la fin du 1er trimestre 2011 serait l’occasion de tourner la page de l’insécurité routière qui s’écrit actuellement sur les routes de l’Hexagone. Il n’en est rien. Les vacances d’avril ont été particulièrement meurtrières sur les routes avec une forte hausse du nombre des victimes. Pour le 4ème mois consécutif.

La mortalité routière encore en hausse

À l’image du mois dernier – lire notre article La mortalité routière encore en hausse en mars 2011 – les nouveaux chiffres de la Sécurité routière ne sont pas bons. Une fois encore, le nombre de victimes sur les routes est à la hausse : +19,9 % par rapport à avril 2010 malgré une légère baisse du nombre d’accidents (-2 %).

De mauvais chiffres qui s’expliquent par l’augmentation du nombre d’accidents graves au bilan humain particulièrement lourd. Par exemple, l’accident survenu le 28 avril dernier sur l’A10 à Marcillac entre un poids lourd et un minibus où sept personnes sont mortes.

La Sécurité routière pointe du doigt un relâchement inacceptable au volant (téléphone, alcool, drogue, excès de vitesse). La solution ? Des forces de l’ordre plus visibles et des contrôles en nombre selon le ministre de l’Intérieur.

L’association 40 millions d’automobilistes réagit

Face à ces préconisations adressées par Claude Guéant, ministre de l’Intérieur, aux préfets, l’association 40 millions d’automobilistes, qui intervient dans les débats de fond liés à l’usage de l’automobile, a tenu à réagir.

Pour l’association, la « seule comparaison du nombre des tués avec le mois de l’année n-1 n’apporte  aucune explication sur les facteurs en cause et laisse libre cours aux interprétations les plus diverses, dont l’hypothèse d’un relâchement des conducteurs qui ne s’appuie sur aucune donnée objective. »

Et l’association de considérer que les « principaux accidents mortels sont causés par trois grandes causes, qu’il faut combattre en priorité : la somnolence au volant, l’alcool et la conduite à risque. »

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS