Assurance auto : la validation de devis en cas de sinistre s'automatise

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Assurance auto : la validation de devis en cas de sinistre s'automatise

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Assurance auto : la validation de devis en cas de sinistre s'automatise

|
Consultations : 1752
Commentaires : 0
Validation automatique du devis
Dans un souci de simplicité, de célérité et sans doute d’économie, les acteurs de l’assurance auto ont mis en place de nouveaux outils de gestion des sinistres. Ainsi, les dossiers les plus simples peuvent être traités par les réparateurs, l’expert n’intervenant qu’à titre subsidiaire. Une initiative qui suscite la méfiance de la FFC.
 
La validation automatique des devis
Encore en phase de test, le système de validation automatique du devis semble appeler à se généraliser auprès des réparateurs partenaires d’acteurs du secteur de l’assurance automobile.
Mais, en quoi consiste ce dispositif ? Pour faire court et clair, il s’agit d’un outil statistique qui fait passer le devis concocté par le réparateur à travers un « tamis » constitué de critères bien précis. Echouent à l’examen les devis qui ne satisfont pas à ces critères. C’est alors seulement qu’intervient l’expert mandaté par l’assurance.
D’après la Fédération Française de la Carrosserie (FFC) qui évoque les déclarations d’assureurs et experts, 20 % des réparations devraient être traitées de cette manière.
 
Des dérives potentielles
Toutefois, le syndicat se montre méfiant à l’égard de ce système considérant qu’il restreint du fait de sa rigidité « le caractère contradictoire de l’expertise ».
Plus loin, la FFC y voit un nouveau moyen pour les assureurs de contrôler l’activité des carrossiers à travers « des processus de réparation préalablement fixés et des coûts bien précis » valables pour « l’ensemble des réparateurs quelque soit leurs caractéristiques et leur localisation ».
 
C’est en toute logique qu’elle conclut par cette mise en garde : « Les dérives possibles d’un tel système sont loin d’être anodines ! »

Le conseil d'Assurland : face à l'envolée du prix des pièces détachées neuves, n'hésitez pas à vous tourner vers le marché de l'occasion qui vous permettra de trouver des pièces moins chères et pas moins dignes de confiance. Surtout que des assureurs les garantissent !

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS