Assurance auto : le système bonus/malus présenté

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Assurance auto : le système bonus/malus présenté

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Assurance auto : le système bonus/malus présenté

|
Consultations : 3048
Commentaires : 0
Assurance auto et malus
Malus, le cauchemar de l’automobiliste ! Et non, il ne s’agit pas d’un film d’épouvante attendu dans nos salles obscures mais d’une triste réalité qui fait s’envoler le montant de la prime d’assurance auto. Sanctionnant l‘attitude sur route du conducteur, le malus vient effectivement majorer la cotisation d’assurance automobile.

Une responsabilité entière ou partagée

À chaque sinistre où l’assuré est considéré comme entièrement responsable, le bonus/malus, ou coefficient de réduction/majoration (CRM), connaît une majoration de 25 %. Logiquement, en cas de sinistre à responsabilité partagée, le malus augmentera de « seulement » 12,5 %.

Quid si l’accident responsable ou à responsabilité partagée s’est produit pendant les 2 mois qui précèdent l’échéance annuelle du contrat d’assurance ? Le coefficient de majoration ne sera pas calculé pour la nouvelle année mais pour la suivante. Seule exception à la règle : le changement d’assureur. Dans ce cas, le sinistre sera immédiatement pris en compte pour la nouvelle année. Prêtez donc attention au moment choisi pour souscrire une nouvelle assurance.

La « descente rapide »

Si l’assuré a cumulé 3 années avec un bonus de 0,5, le premier sinistre même responsable n’impliquera pas de malus

Autre cas de figure, après 2 années sans sinistre responsable, le malussé, assuré dont le malus dépasse 1, voit son coefficient retomber à 1. C’est la « descente rapide » selon la terminologie de l’assurance.

À noter que, même si le mécanisme du malus caractérise les assurances auto, la majoration de la cotisation par suite de réparation d’un sinistre (vol, incendie, dégâts des eaux,…) touche d’autres produits d’assurance. En fait, l’assureur prend en compte le niveau de risque représenté par l’assuré.


Pour devenir incollable sur ce système de bons et mauvais points, n’hésitez pas à consulter notre glossaire de l’assurance à la rubrique Bonus Malus.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS