• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Assurance auto : les conditions de résiliation

Publié par le

La résiliation d’une assurance auto peut se faire librement lorsqu’il existe un motif légitime ou lorsque survient l'échéance. Toutefois, il est nécessaire de respecter certaines règles. Découvrez comment procéder pour bien résilier.

Les motifs

Une résiliation peut se faire sans motif à échéance du contrat. Il est alors nécessaire d’en informer l’assureur deux mois avant l’échéance par voie de courrier recommandé avec accusé de réception. Si ce délai n’est pas respecté, il ne sera pas donné suite à la demande de résiliation.

En marge de ce principe, on peut résilier à tout moment un contrat d’assurance notamment dans les circonstances suivantes :

  • La vente de l’automobile : l’assurance auto prend fin au lendemain de la cession et la résiliation est prise en compte dix jours après la réception du courrier qu’il est toutefois nécessaire d’envoyer.
  • Une hausse de la cotisation peut également entraîner une résiliation.

Enfin, il faut savoir que la loi Chatel oblige l’assureur à informer l’assuré de la possibilité qui s’offre à lui de procéder à la résiliation de son contrat à chaque échéance. A cette fin, il doit veiller à lui envoyer un courrier. A défaut, l’assuré pourra résilier plus facilement.

Notez que, pour éviter tout tracas, il suffit bien souvent de posséder simplement une bonne assurance voiture. Pour ce faire, il est conseillé de faire un point sur ses besoins véritables avant d’utiliser un comparateur d’assurances, outil qui permet simplement de faire le tri parmi les franchises, garanties et autres exclusions.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES