Assurance auto : les dommages causés par une catastrophe naturelle

Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Assurance auto : les dommages causés par une catastrophe naturelle

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Assurance auto : les dommages causés par une catastrophe naturelle

|
Consultations : 1940
Commentaires : 0
Assurance auto et catastrophe naturelle

Les dégâts occasionnés par les catastrophes naturelles sont nombreux, qu’ils résultent d’une inondation, d’une coulée de boue, d’un glissement de terrain,…etc. Pour bénéficier d’une indemnisation au titre de l’assurance auto, il faut que l’état de catastrophe naturelle ait été constaté par arrêté. Les victimes ont alors 10 jours pour contacter leur assureur.

Les garanties concernées

Comme tout véhicule terrestre à moteur (VTM), une automobile doit être assurée. Mais, pour les dommages qui résultent d’un aléa climatique, il faut posséder la bonne assurance voiture qui renferme les bonnes garanties adaptées à ce type particulier de sinistre.

Par exemple, la garantie catastrophe naturelle permet de couvrir les dégâts matériels causés à vos biens dans les communes déclarées en état de catastrophe naturelle par arrêté interministériel.

L’indemnisation

Vous disposez de 5 jours pour faire la déclaration de sinistre à votre assureur soit par lettre recommandée, soit par téléphone, soit directement en agence. Ce délai s’étend jusqu’à 10 jours à compter de la date de parution du décret en cas de catastrophe naturelle.

Vous devez également faire une estimation chiffrée des dommages causés à vos biens. Après réception de votre courrier, un expert envoyé par votre assureur constatera l’étendue des dégâts. C’est à partir de ce compte rendu que la somme de votre indemnisation sera fixée. L’indemnisation est versée dans un délai de trois mois à partir de la date à laquelle vous avez remis à l’assureur l’état estimatif des biens et des pertes subies ou à compter de la date de publication de l’arrêté.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS