• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Assurance auto : les femmes paient maintenant autant que les hommes

Publié par le , Mis à jour le 19/02/2013 à 14:04

Eh oui, mesdames ! Le temps où les femmes payaient des primes d’assurance voiture bien inférieures à celles des messieurs est bel et bien révolu et ce, depuis le 21 décembre dernier.


Si certains redoutaient le 21 décembre 2012 en raison de la fin du monde annoncée par les Mayas, d’autres –avec les pieds un peu plus sur terre – le redoutaient pour une tout autre raison. En effet, même si ce fameux 21 décembre n’a pas été le jour qui a vu la fin du monde, la dragée a été dure, très dure même, à avaler pour certaines en se réveillant le matin. La raison : elles devront tout simplement payer des primes d’assurance beaucoup plus élevées, le double dans certains cas. C’est du moins ce qu’a décidé le Cour de justice de l’Union européenne.

Au nom de l’égalité

Les compagnies d’assurance ne pourront donc plus, à compter de cette date, se baser sur le sexe de leurs assurés pour proposer des contrats d’assurance automobile. Avant le 21 décembre, la plupart des assureurs opéraient une distinction entre hommes et femmes lors de la proposition du contrat d’assurance ; ils proposaient donc des tarifs différents – un pour les hommes, l’autre pour les femmes – pour le même contrat. La principale raison de cette distinction était tout simplement parce que statistiquement les femmes, du fait d’être plus prudentes que les hommes sur les routes, ont moins de chances de provoquer des sinistres responsables. Elles représentent donc moins de risques que les hommes. En chiffre, elles représentent seulement 5,6 % des accidents mortels qui ont eu lieu à Paris en 2011. Mais la Cour de Justice de l’Union européenne n’entend pas les choses de cette oreille et juge donc cette pratique quelque peu… sexiste voire discriminatoire. Eh oui mesdames, qui dit égalité des sexes, dit forcément égalité financière !

L’égalité pour toutes ?

Jusque-ici, les conductrices payaient en moyenne 8 % de moins que les hommes. Pour rééquilibrer les choses des réajustements tarifaires sont à venir : la prime d’assurance des femmes devrait augmenter alors que, dans certains cas, celle des hommes devrait sensiblement être revue à la baisse. En chiffre, elles devront débourser entre 4 – 50 % de plus que ce qu’elles payaient auparavant. Ce sont surtout les jeunes conductrices qui auront bien du mal à avaler la dragée. Jusque-là, les jeunes conductrices pouvaient payer entre 20 – 30 % de moins que les jeunes conducteurs. Là aussi, les statistiques témoignaient en faveur des jeunes conductrices : elles représentaient elles aussi moins de risques que les jeunes conducteurs. Bon nombre d’assureurs pénalisaient les jeunes conducteurs et n’hésitaient pas à leur infliger une majoration pouvant aller jusqu’à 60% (voire plus) par rapport à la prime de référence. C’est donc surtout pour les jeunes conductrices que l’addition a été salée. En effet, les jeunes conductrices sont les plus « touchées » par les nouveaux tarifs car, suite aux réajustements qui ont eu lieu, elles vont à présent payer jusqu’à 50 % plus cher. Comme quoi, tout a un prix, même l’égalité !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES