Assurance auto moins chère pour ceux qui roulent peu

Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Assurance auto moins chère pour ceux qui roulent peu

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Assurance auto moins chère pour ceux qui roulent peu

|
Consultations : 1618
Commentaires : 0
Assurance auto et conduite occasionnelle

Quand on roule peu, pourquoi débourser des sommes astronomiques pour l’assurance auto comme un conducteur qui circule tout le temps ? Rien n’oblige à payer plein pot. En effet, avec un comparateur, il est très simple de trouver une assurance auto pas chère adaptée à ce type d’utilisation du véhicule. Explications.

Astuces pratiques

Il demeure primordial  de se souvenir que le bonus-malus pèse lourd sur le montant de la prime d’assurance auto.

Le premier « truc » consiste donc tout simplement dans le respect du code routier et à rouler avec prudence. Pour réduire les risques de collision et ainsi préserver son bonus-malus, il faut surtout prendre moins de risque.

Autre astuce : songer au covoiturage. Ainsi, l’on réduit les kilomètres parcourus, les dépenses en essence voire même les coûts de réparation grâce aux « contributions » des personnes transportées.

Si on gare son véhicule à l’extérieur ou dans un abri protégé, cela n'a que peu d’impact sur le coût de l’assurance. Toutefois, le mieux est de favoriser autant que possible le stationnement dans un lieu sécurisé pour réduire les risques de vol, détérioration ou incendie du véhicule.

En règle générale, il est bienvenu de jouer sur les franchises. Si l’on veut minimiser la prime d'assurances, le mieux est d’opter pour des franchises supérieures. L’on peut d’ailleurs constater  jusqu'à 25 % de différence de coûts entre un contrat avec des franchises élevées et un engagement à faible franchise.

En cas d’accident

Si la voiture est âgée de plus d’une quinzaine d’années, l’on favorise généralement l’assurance au tiers.

Dans le cas d'accident non fautif, la personne impliquée reste garantie étant donné que l'assurance de l'autre voiture rentrera en jeu. En cas de responsabilité, l’assurance se charge des coûts de réparation de l'autre automobile.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS