Assurance auto : n'oubliez pas le contrôle technique !

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Assurance auto : n'oubliez pas le contrôle technique !

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Assurance auto : n'oubliez pas le contrôle technique !

|
Consultations : 3713
Commentaires : 0
Contrôle technique : quel impact sur l'assurance auto si vous oubliez de vous y soumettre ?

Obligatoire depuis la loi du 1er janvier 1992 qui arrête les modalités de son fonctionnement, le contrôle technique périodique des véhicules légers doit impérativement être réalisé tous les deux ans en France. Une obligation qu’il faut veiller à respecter car elle n’est pas sans incidence sur le front de l’assurance auto. Soyez donc vigilant !

Un risque d’exclusion de garantie

Le non-respect de l’obligation du contrôle technique emporte des conséquences différentes selon que le sinistre cause des dommages au seul conducteur ou à des tiers éventuels.

S’agissant de dommages subis par le conducteur :

  • si, eu égard aux circonstances de l’accident, sa responsabilité civile ne peut pas être retenue, celle de l’autre conducteur devrait lui garantir une indemnisation
  • s’il est responsable de l’accident et possède une garantie tous risques, l’indemnisation du conducteur variera avec la teneur des garanties facultatives de son contrat d’assurance voiture

Et l’absence de contrôle technique dans tout ça ? Elle peut constituer une exclusion de garantie dans certains contrats d’assurance auto.

Concernant les dommages causés à d’éventuels tiers, le défaut de contrôle technique n’empêchera pas l’indemnisation des victimes si le conducteur du véhicule incriminé a pris soin de souscrire une assurance voiture.

Les sanctions encourues

Au-delà de ces conséquences en matière d’assurance automobile, tout un arsenal de sanctions a été mis au point pour inciter au respect de cette obligation du contrôle technique.

Ainsi, le non-respect de cette obligation entraîne :

  • une amende de 135 euros
  • la rétention pendant 7 jours de votre certificat d’immatriculation
  • cette rétention entraîne la remise par les forces de l’ordre d’une fiche de circulation pour pouvoir effectuer le contrôle technique
  • la présentation du PV du contrôle technique permettra de récupérer le certificat d’immatriculation auprès des forces de l’ordre

 

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS