Assurance auto : payer moins avec l'assurance au kilomètre

Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Assurance auto : payer moins avec l'assurance au kilomètre

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Assurance auto : payer moins avec l'assurance au kilomètre

|
Consultations : 1274
Commentaires : 0
Quels profils pour l'assurance auto au kilomètre ?

Comme l’assurance auto est obligatoire et qu’elle génère des dépenses non négligeables pour un ménage, l’assurance auto au kilomètre peut être la solution idéale pour faire des économies. Présentant les mêmes garanties qu’une assurance classique (responsabilité civile, bonus-malus, tous risques…), l’assurance au kilomètre se distingue par le calcul de ses cotisations.

Système de l’assurance au kilomètre

L’assurance au kilomètre, également appelée assurance « petit rouleur », consiste à payer uniquement le nombre de kilomètres que votre voiture a réellement parcourus.

Elle s’adresse surtout aux automobilistes qui n’utilisent leur voiture qu’occasionnellement et qui font en moyenne moins de 10 000 km par an.

L’avantage de ce type d’assurance est alors de permettre aux « petits rouleurs » de ne pas payer les primes élevées des assurances auto traditionnelles et de ne payer que ce qu’ils consomment.

En effet, le montant des cotisations est calculé en fonction de la distance parcourue, ce qui permet de faire des économies (entre 20 et 30 % par rapport au tarif d’un contrat d’assurance auto classique).

L’assurance au kilomètre : avantageux pour qui ?

L’assurance au kilomètre permet aux conducteurs occasionnels de calculer leur budget d’assurance annuel.

Plus loin, il peut s’agir de la meilleure assurance auto pour les profils suivants :

  • les étudiants qui rentrent chez eux chaque fin de semaine,
  • les retraités qui utilisent leur voiture uniquement pour de petits trajets privés,
  • les ménages qui possèdent un véhicule d’appoint qu’ils utilisent uniquement pour les vacances ou le week-end (par exemple, voitures de collection ou camping-cars),
  • les citadins qui prennent habituellement les transports en commun,
  • les jeunes conducteurs

Mais elle ne convient pas aux conducteurs, même occasionnels, qui ne veulent pas se soucier de leur compteur kilométrique, puisqu’il faut savoir qu’il y a une limite de kilomètres à ne pas dépasser. En cas de dépassement trop évident du forfait, le conducteur aura alors droit à une surprime. Or, le paiement de surprime revient beaucoup plus cher qu’une assurance classique.

Payer aux kilomètres parcourus ou payer au forfait ?

En souscrivant une assurance voiture au kilomètre, il vous est possible soit de payer exactement les kilomètres que vous avez parcourus soit de choisir un forfait.

Si vous optez pour le forfait, vous devez convenir avec votre assureur d’un kilométrage que vous ne devrez pas dépasser pendant l’année.

En pratique, l’assureur regarde le compteur de votre voiture au moment de la souscription du contrat et vérifie chaque année que le forfait n’a pas été dépassé.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS