• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Assurance auto : petit point pour les conducteurs en devenir

Publié par le , Mis à jour le 22/10/2012 à 14:43
Vous allez tout droit sur vos 18 ans et à cette occasion, vous vous dîtes que décrocher le permis de conduire serait un bon moyen de passer à l’âge adulte ! C'est l’occasion de faire le point sur les contrats d’assurance entourant l’apprentissage de la conduite.

Vous vous êtes peut-être déjà inscrit dans une auto-école, vous allez enfin suivre vos premières leçons de conduite, et en plus, vous comptez bien sur vos parents pour faire un peu de « conduite accompagnée ». Que ce soit dans les auto-écoles ou juste après l’obtention de votre permis, bien entendu, dès que vous prenez le volant, et même avant de vous approcher du véhicule, vous devez être couvert par un contrat d’assurance auto. Votre auto-école doit elle-même obligatoirement être assurée pour les éventuels dommages matériels ou corporels causés par ses élèves. S’il vous arrivait – à vous ? Jamais ! – d’avoir un accident 100 % responsable avec un autre véhicule  au cours de votre apprentissage, sachez que vous n’aurez pas de malus. Ce sinistre ne sera pas enregistré, et c’est plutôt une bonne nouvelle !

Le cas de la conduite accompagnée


C’est le conducteur principal du véhicule - en général, il fait aussi office d'accompagnateur - qui devra demander à son assureur une extension de garantie, dès votre inscription à l’auto-école et bien entendu avant votre première séance de conduite accompagnée.

Votre accompagnateur devra avoir 25 ans minimum et être titulaire du permis B depuis au moins 5 ans. L’assureur n’est cependant pas dans l’obligation d’accorder cette garantie supplémentaire à l’accompagnateur, notamment lorsque celui-ci a déjà commis des délits sur la route.

Ça y est, vous avez votre permis ! 


Lorsque vous aurez en main le fameux petit rectangle rose, vous devrez choisir votre assurance voiture !
 
Le contrat d’assurance auto d’un jeune conducteur est souvent cher car l’expérience est valorisée par l’assureur. Ainsi, les deux premières années de conduite sont généralement assorties d’une surprime « jeune conducteur » qui pourra être réduite de moitié pour les jeunes ayant bénéficié de la conduite accompagnée. Ça peut valoir le coup ! 

Le conseil Assurland.com


Pour choisir votre premier contrat d’assurance automobile, n’hésitez pas à comparer les offres et les garanties incluses dans la formule proposée. C’est l’occasion de faire des économies sur un contrat qui pèse souvent lourd dans un budget auto !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES