Assurance auto : quid de la responsabilité civile ?

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Assurance auto : quid de la responsabilité civile ?

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Assurance auto : quid de la responsabilité civile ?

|
Consultations : 1658
Commentaires : 0
Assurance auto : en quoi consiste la formule au tiers ?

S’il est indispensable de souscrire une assurance voiture - hé oui, il s’agit d’une obligation légale - il n’est pas nécessaire de posséder la formule la plus onéreuse ? En effet, la loi oblige simplement à être couvert au titre de la responsabilité civile, ce qui correspond à la formule de l’« assurance au tiers ». Explications.

Qu’entend-on par « responsabilité civile » ?

L’obligation de réparer les dommages causés par sa faute à un tiers constitue la base de la responsabilité civile en droit français. Ainsi, si vous avez souscrit une « assurance au tiers » pour votre automobile, c’est votre compagnie d’assurances qui prendra en charge l’indemnisation du tiers en cas de sinistre.

Aux termes de la loi, tout véhicule terrestre à moteur (VTM) doit au minimum être couvert au titre de la responsabilité civile pour pouvoir circuler. C’est donc la formule minimale à posséder au titre de l’assurance auto

Selon la teneur de l’offre souscrite, cette assurance au tiers couvrira les dommages causés à autrui aussi bien par le conducteur autorisé, le conducteur non autorisé, ses passagers que son gardien, que le véhicule soit en marche ou immobile.

Il est à noter que chaque passager est couvert par l’assurance au tiers pour les dommages qu’il pourrait occasionner à autrui mais aussi pour tous les dommages qu’il pourrait subir.

Les bénéficiaires de la responsabilité civile

Les dégâts occasionnés au véhicule assuré ne sont pas pris en charge de même que les dommages causés aux effets personnels du conducteur.

En outre, le conducteur ne sera pas non plus indemnisé pour les dommages que son véhicule ou qu’il aurait lui-même subi par sa faute.

En fait, cette formule d’assurance auto concerne surtout les tiers victimes d'un sinistre.

Les obligations légales en responsabilité civile

Circuler sans assurance en responsabilité civile est sanctionné par une amende assez lourde et cela peut même donner lieu à l’annulation du permis de conduire ainsi qu’à la confiscation du véhicule.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS