Assurance auto : quid pour la voiture sans permis ?

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Assurance auto : quid pour la voiture sans permis ?

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Assurance auto : quid pour la voiture sans permis ?

|
Consultations : 766
Commentaires : 0
Assurance automobile : focus sur les voiturettes

Les voitures sans permis, ou « voiturettes », sont aussi soumises à la loi de 1958, qui impose à tous les propriétaires d’un véhicule terrestre à moteur (VTM) de posséder et souscrire une assurance voiture. Toutefois, il convient de respecter en la matière certaines démarches. Explications.

Il existe quelque démarches indispensables à la souscription d’une assurance voiture sans permis. D’abord, comme tous les VTM, ces engins sont obligatoirement immatriculés. Le propriétaire doit donc fournir à la compagnie d’assurances la carte grise de son véhicule. Pour tous les conducteurs nés après le 1er janvier 1988 la fourniture du Brevet de Sécurité Routière (BSR) s’avère aussi nécessaire. Il est à noter que ce brevet est accordé après une formation théorique et pratique.

A l’instar des automobiles « traditionnelles », les voiturettes peuvent être assurées au tiers ou tous risques. De même, il est possible de souscrire des garanties complémentaires pour bénéficier d’une couverture adaptée et conforme à ses attentes. Par exemple, la garantie personnelle du conducteur offre une protection accrue à la personne qui conduit. Une garantie précieuse lorsque l’on n’est assuré qu’au tiers.

En pratique, il apparaît que les véhicules sans permis sont plus faciles à assurer que les voitures « classiques ». Cela est dû au fait que ces voitures sans permis ne se prêtent qu’à une conduite peu risquée et généralement en milieu urbain. De plus, les infractions commises avec ces véhicules sont assez peu nombreuses et ils font rarement l’objet de vol ou tentative de vol. Toutefois, il est vivement conseillé de prendre son temps et de comparer les offres plutôt que de jeter son dévolu sur la première assurance venue.

En prenant en compte toutes ces informations, l’assurance d’un véhicule sans permis est d’un coût plus ou moins égal au coût de l’assurance d’un scooter. Un véhicule sans permis est donc moins coûteux à assurer que toute autre voiture. Cependant, il faut tenir compte d’autres facteurs tels que l’âge du conducteur ou les antécédents du conducteur qui pourraient faire sensiblement varier le prix de l’assurance en question.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS