Assurance auto : un assureur peut-il refuser de vous couvrir ?

Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Assurance auto : un assureur peut-il refuser de vous couvrir ?

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Assurance auto : un assureur peut-il refuser de vous couvrir ?

|
Note :
Consultations : 5762
Commentaires : 2
Assurance auto et refus de garantie

Lorsque l’assurance voiture fait l’objet d’une résiliation, il faut bien se résoudre à souscrire un nouveau contrat. Si la résiliation est le fait de l’assureur, l’on peut avoir des difficultés à trouver une nouvelle compagnie d'assurances car elle intervient le plus souvent en cas de comportement fautif de l’assuré. Tour d’horizon.

Les motifs du refus

Le contrat d’assurance auto est l’acte par lequel assureur et assuré s’engagent à respecter mutuellement les termes du contrat.

Il faut savoir que c’est bien souvent le comportement de l’assuré qui oblige l’assureur à refuser de le couvrir. Si le profil du souscripteur ne convient pas à la compagnie d’assurances, elle est en droit de refuser la souscription. Par exemple, le souscripteur peut avoir été reconnu responsable d’accidents graves, de sinistres trop nombreux ou d’avoir enfreint le Code de la route avec de multiples sanctions à la clé. Dans ces cas-là, il sera considéré comme un client à risque par la compagnie d’assurances qui se voit offrir une alternative : l’application d’une prime très élevée ou le refus pur et simple de compter l’intéressé parmi ses assurés. 

Les mesures à prendre

Le refus de garantie des compagnies d’assurance constitue le problème majeur des conducteurs ayant fait l’objet d’une résiliation de leur contrat d’assurance voiture par leur assureur.

Car, alors qu’ils ne peuvent conduire sans assurance, leur profil fait fuir les assureurs. Que faire ? Il est possible de solliciter le Bureau Central de Tarification (BCT). Cet organisme s'occupera en effet de trouver un assureur capable de répondre aux besoins de l’intéressé. En outre, le BCT sera chargé de définir le montant de la prime qu’il faudra payer.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
2 réactions


nous avons été résilié par la MAAF suite à 3 accidents en 36 mois (2 accidents matériels et un plus grave) la MAAF nous a dirigés vers une autre assurance au tiers, nous étions adhérents depuis de nombreuses années, de plus cette année, la foudre est "tombée" sur notre maison, la MAAF nous résilie car elle a dû payer 4700 euros sur les 6 000 euros de frais, nous n'avions eu aucun sinistre depuis de nombreuses années, toutes les assurances contactées refusent de nous assurer. Nous avons des placements à la Banque Postale (qui refuse également de nous assurer), nous prévoyons de clôre notre assurance vie près de cet organisme si une assurance veut bien accepter de nous assurer. La MAAF nous a résiliés sans nous envoyer de lettre recommandée. Pouvez vous nous indiquer quelle assurance pourrait nous garantir ? un grand merci.


Bonjour,

Il existe des assureurs spécialisés dans les cas similaires au votre (difficulté à retrouver une assurance après résiliaton) : SOS Malus, Assurpeople, Active Assurances que vous trouverez sur Assurland.com. Par contre, il est possible que ces assureurs n'aient pas d'offres à vous proposer (selon les cas)

Si vous ne trouvez aucune offre à l’issue de vos recherches, vous pouvez contacter le Bureau Central de Tarification (BCT).

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS