• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Assurance et intelligence artificielle : vers une petite révolution

Publié par le

L'intelligence artificielle et les voitures autonomes vont transformer l'assurance

L’intelligence artificielle (IA) va servir tous les secteurs d’activité, y compris l’assurance ! Il s’agit même d’une petite révolution du secteur selon le journal Les Echos qui évoque l’ère de l’assurance sans contact ! Des démarches simplifiées et bien plus rapides de la souscription à l’indemnisation. Explications.

L’intelligence artificielle pourrait redonner ses lettres de noblesse à l’assurance

Les assureurs ont souvent mauvaise réputation auprès de leurs clients : des démarches administratives trop nombreuses, trop lourdes, des longueurs dans la gestion des dossiers, etc. Heureusement, les nouvelles technologies, et plus particulièrement le développement de l’intelligence artificielle devraient grandement améliorer cette mauvaise réputation !

Comment ? L’intelligence artificielle devrait fluidifier les process administratifs assurantiels et les rendre transparents.

Ça tombe bien, car une majorité des cadres travaillant dans le secteur estiment que l’IA devrait révolutionner l’assurance dans les 3 prochaines années. Le secteur est d’ailleurs prêt à investir 500 millions de dollars pour développer cette technologie au service de l’assurance.

Comment l’intelligence artificielle peut-elle révolutionner l’assurance ?

La gestion sans contact des sinistres, vous connaissez ? Bien plus rapide que le processus de gestion des dossiers de sinistre actuel (plusieurs jours), la gestion sans contact consiste à recevoir un message dans l’instant consécutif à un accident de voiture par exemple, indiquant si l’assuré sera indemnisé et quel sera le montant de cette indemnisation.

Mais comment en quelques seconde l’IA peut-elle comprendre si un assuré peut être indemnisé ou non ? Réponse : grâce aux voitures autonomes, qui apparaitront dans un futur proche ! Ces  véhicules connectés pourront enregistrer en direct les données relatives à l’accident en seulement quelques secondes ; l’intelligence artificielle ‘aura plus qu’à analyser ces données pour déterminer le ou les responsables du sinistre, ou encore évaluer les dégâts matériels ou corporels, etc.

La gestion sans contact ce n’est pas encore pour demain, mais les premières voitures autonomes devraient voir le jour d’ici à 2020. On peut donc dire que c’est pour après-demain !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES