Assurance : l'encadrement du carambolage

Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Assurance : l'encadrement du carambolage

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Assurance : l'encadrement du carambolage

|
Consultations : 1509
Commentaires : 0
Assurance auto, indemnisation et carambolage

Le carambolage pose problème pour l’indemnisation des victimes. En effet, l’implication de plusieurs voitures rend plus difficile la détermination du conducteur responsable de l’accident. Dans le dessein d’offrir une meilleure protection pour les victimes de carambolage, les compagnies d’assurance auto ont élaboré deux conventions qui instituent une procédure particulière pour le traitement des dossiers d’indemnisation des victimes.

La convention IRSA

Elle porte sur l’indemnisation des dommages matériels subis par les victimes d’un carambolage. Selon cette convention, le carambolage consiste en un accident impliquant plus de deux voitures. Et, contrairement à la définition de l’accident en chaîne, il n’est pas nécessaire que les véhicules impliqués lors de l’accident se déplacent sur une même file.

Les compagnies d’assurance voiture constatent que la majorité des carambolages se produit sur les voies rapides. La convention IRSA a mis en place un système particulier qui facilite le processus d’indemnisation des dommages matériels. Cependant, le déclenchement dudit processus requiert la détermination préalable du conducteur responsable de l’accident.

La convention IRCA

La convention IRCA a été instituée pour prendre en charge les cas de carambolage ayant causé des dommages corporels.

En effet, cet accord vise à remédier à la difficulté rencontrée par la victime pour bénéficier d’une indemnisation en présence de plusieurs véhicules impliqués dans l’accident. Ainsi, la convention IRCA prévoit que l’indemnisation des dégâts corporels incombe à la compagnie d’assurance du véhicule à bord duquel la victime se trouvait.

Par ailleurs, l’assureur du conducteur responsable se charge de l’indemnisation des conducteurs dont la responsabilité n’aurait pas été engagée. Toutefois, l’application de cette convention est soumise à des conditions strictes.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS