• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Assurance : l'indemnisation d'une vieille automobile

Publié par le , Mis à jour le 22/10/2012 à 14:43
L’assurance auto est obligatoire, même lorsque l’on conduit un véhicule qui comptabilise des kilomètres sous le capot ! En général, à partir d’un certain nombre d’années, il n’est plus utile de souscrire une assurance tous risques. Optez plutôt pour une formule au tiers. Mais les assureurs indemnisent-ils suffisamment en cas d’accident ou de vol ?

Assurance automobile : l’indemnisation d’une vieille voiture


Optez pour une formule d’assurance automobile au tiers à partir du moment où le véhicule n’est plus coté à l’argus. Il ne faudrait pas que votre prime d’assurance annuelle dépasse la valeur du véhicule, ce ne serait plus du tout rentable !

Le problème, c’est qu’avec une formule au tiers, la formule minimum et par conséquent la moins chère, la compagnie d’assurance n’indemnise pas suffisamment l’assuré en cas d’accident. La somme versée est souvent très faible, laissant le conducteur dans l’incapacité de se racheter un autre véhicule, au moins équivalent.

Pas de fatalité ! Si les assureurs sont frileux pour ce type d’indemnisation, n’hésitez pas à leur rappeler la loi !

Assurance voiture : la valeur d’usage et la valeur de remplacement


Dans son édition du jour, France Info rappelle les moyens d’obtenir une meilleure indemnisation pour un vieux véhicule. 
Si les automobiles âgées n’ont plus la cote, cela ne les empêche pas de rouler et de respecter les règles de sécurité (passage du contrôle technique, etc.)

Si vous jugez que votre compagnie ne vous indemnise pas assez, c’est-à-dire que l’indemnisation ne permet pas de vous racheter un véhicule équivalent, vous avez votre mot à dire !

L’assureur doit ainsi tenir compte de la valeur d’usage de votre voiture. La manière, la fréquence et l’intérêt de votre usage doit compter dans l’indemnisation. Votre véhicule vous servait peut-être quotidiennement pour aller travailler, lui proférant une certaine valeur.

Ce dernier doit également considérer la valeur de remplacement. L’indemnisation doit permettre de racheter un véhicule équivalent.
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES