Assurance : la solution pour un « véhicule économiquement irréparable »

Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Assurance : la solution pour un « véhicule économiquement irréparable »

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Assurance : la solution pour un « véhicule économiquement irréparable »

|
Consultations : 1453
Commentaires : 0
Assurance auto et « véhicule économiquement irréparable »

Un accident routier peut être catastrophique aussi bien sur le plan des dommages corporels que matériels. S’agissant du véhicule, il arrive parfois que les dégâts subis soient tels que l’expert en charge de l’évaluation des dommages décide de déclarer le « véhicule économiquement irréparable ». Coup de projecteur.

Le diagnostic du véhicule

Après la réception de la déclaration de sinistre, l’assureur peut diligenter un expert qui sera chargé de diagnostiquer l’étendue des dégâts subis par le véhicule et de déterminer le montant nécessaire pour la remise en état du véhicule.

En pratique, il arrive que le véhicule soit déclaré « économiquement irréparable » si la totalité des dépenses nécessaires pour sa réparation dépasse largement la valeur vénale de l’engin avant le sinistre.

Une fois le rapport d’expertise établi, la compagnie d’assurances proposera alors à l’assuré une indemnisation en perte totale et il disposera d’un délai de 30 jours pour donner sa réponse. Le montant de cette indemnisation correspond normalement à la valeur du véhicule avant le sinistre.

Les alternatives ouvertes à l’assuré

La proposition d’indemnisation en perte totale émise par la compagnie d’assurances ouvre deux options au propriétaire du véhicule :

  • le premier choix qui s’offre à lui est d’accepter l’indemnisation proposée. À cet effet, il devra remettre les papiers du véhicule à l’assureur en contrepartie du versement de l’indemnisation proposée ;
  • le second choix qui s’offre à lui est de refuser l’indemnisation proposée et de conserver son véhicule en vue de le réparer. Dans ce cas, l’assuré obtiendra tout de même un dédommagement en vertu de son contrat d’assurance voiture.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS