• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Assurance voiture et collision avec un animal sauvage

Publié par le

Les accidents de la circulation ne résultent pas uniquement d’un choc avec des voitures, des piétons ou des objets (maisons, équipements autoroutiers,…etc.), ils peuvent aussi résulter d’une collision avec des animaux sauvages. Ce cas est relativement fréquent et les questions sont nombreuses sur ce sujet, surtout en termes d’assurance voiture. Ainsi, en cas de collision avec un animal sauvage, qu’en est-il donc de l’indemnisation des dommages ?

Toujours imprévisible, la collision avec un animal sauvage est très souvent déroutante et les questions d’indemnisation viennent rapidement à l’esprit après l’impact et la constatation des dégâts souvent considérables.

Le premier geste à accomplir consiste à appeler immédiatement la gendarmerie ou la police nationale afin de rapporter l’accident. Ensuite, il faut préparer une déclaration de sinistre qu’il faut veiller à communiquer à sa compagnie d’assurance dans les cinq jours ouvrables suivant la collision. Pour prouver la réalité de l’accident et attester de l’ampleur des dégâts, il est important que le conducteur du véhicule présente les preuves matérielles qu’il aura recueillies durant l’accident comme des photos, des témoignages si des passants ont vu la scène, des poils de l’animal,…etc.

Au-delà de la déclaration de l’accident, quid de l’indemnisation ? Il faut d’abord s’intéresser à la teneur de l’assurance auto souscrite. Si le conducteur possède une « assurance tous risques », il bénéficiera d’une prise en charge au titre de tous les dommages matériels causés à son véhicule. S’il ne possède qu’une « assurance au tiers », les dommages sur sa voiture ne seront pas indemnisés par l’assurance voiture. Les blessures résultant de l’accident seront couvertes par la « garantie conducteur» si le conducteur en a une et celles des passagers seront prises en charge par l’assureur du conducteur. Pour être sûr d’être indemnisé en cas de collision avec un animal sauvage, il vaut mieux posséder une « assurance tous risques » ou « tous accidents ».

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES