• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Assurance voiture : le coefficient bonus-malus

Publié par le , Mis à jour le 03/02/2015 à 17:06

Il est bien connu que lorsqu’on accumule les bons points, on se retrouve avec une prime d’assurance voiture revue à la baisse. En revanche, on peut s’attendre à une prime d’assurance élevée quand on se voit attribuer des points de malus par sa compagnie d’assurance.

Souscrire une assurance voiture : se préparer au coefficient bonus-malus

Quelle que soit la compagnie d’assurance auto sur laquelle on a jeté son dévolu pour assurer sa voiture, il faut toujours s’attendre au système de bonus-malus. Ce coefficient fonctionne de la même manière chez tous les assureurs. Il peut être assimilé à une sorte de gratification lorsqu’on est un bon conducteur puisqu’on se voit attribuer des bonus. Malheureusement, quand on est reconnu responsable de plusieurs accidents, il faut s’attendre à des malus qui vont augmenter les primes d’assurance. La plupart des assureurs préfèrent envoyer le coefficient bonus-malus avec le montant de la cotisation de référence. Cet envoi se fera chaque année avant la date de l’échéance du contrat d’assurance auto de l’assuré. Il faut préciser qu’au moment de la souscription d’assurance, on se retrouve avec un taux de départ (bonus-malus) égal à 1. Ce taux baisse de 5% à chaque année sans accident. Par contre à chaque accident dans lequel on reconnait la responsabilité engagée du conducteur, ce taux augmente de 25%.

Calcul de la prime d’assurance en fonction du bonus-malus

Bien qu’il soit possible de choisir son assureur en fonction de ses besoins via un comparateur d’assurances voitures en ligne (option recommandée car avantageuse), on ne peut pas, par contre, avoir une idée à l’avance sur la somme qu’on doit payer en fonction de son bonus ou malus. Comme il est déjà souligner, à chaque année sans accident, le coefficient bonus-malus diminue de 5%. Il faut donc multiplier le coefficient de l’année précédente par 0,95 (- 5/100) pour connaitre son bonus avant l’échéance du contrat. Le montant de la prime d’assurance s’obtient en multipliant son bonus par le montant de la prime qui correspond à son auto et aux garanties souscrites. Attention, le bonus doit être arrondi après chaque calcul de chaque année à la 2ème décimale. Pour le malus, l’assureur va multiplier le coefficient de l’année précédente par 1,25 à chaque accident dans lequel on est reconnu responsable et par 1,125 si la responsabilité est partagée avec un autre conducteur lors de l’accident. Ce calcul repose sur le fait qu’on se voit attribuer un coefficient majoré de 25% à chaque accident dans lequel on est reconnu responsable et un coefficient de 12,5% pour un accident avec une responsabilité partagée.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES