Assurance voiture : le système du bonus malus

Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Assurance voiture : le système du bonus malus

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Assurance voiture : le système du bonus malus

|
Consultations : 1927
Commentaires : 0
C'est quoi le bonus malus ?

La souscription d’une assurance pour votre voiture est obligatoire. La prime d’assurance varie d’un assureur à l’autre, en fonction du type de contrat ou du profil de l’assuré. Du coup, il n’est pas forcément évident de trouver la bonne assurance auto. Explications.

Assurance voiture: l’influence du bonus malus

Au moment d’établir un devis d’assurance auto, le bonus malus est un élément capital surtout pour l’évaluation des tarifs.

Cet indice détermine le calcul de base puisqu’il différencie le bon ou très bon conducteur de l’inexpérimenté voire même du conducteur « à risques ». Il dépend du nombre d’accidents dont vous avez été responsable et de votre nombre d’années sans accidents.

Le coefficient de réduction majoration (CRM) s’applique à tous les types de véhicules : tourisme, camionnettes, cycles de plus de 80 cm3.

La cotisation que vous devez payer à chaque échéance annuelle est influencée par la hausse ou la baisse de cet indicateur qui représente votre bonne conduite.

Lorsque vous ne provoquez pas d’accident, vous bénéficiez d’un bonus. Si vous causez un accident, vous êtes pénalisé d’un malus et la cotisation que vous payez sera plus élevée. Le calcul du bonus/malus est basé sur une prime de référence.

Fonctionnement du bonus et du malus

Pour le bonus, la prime est réduite de 5 % par année sans sinistre pour un véhicule particulier en usage normal. La réduction maximale est de 50 % sur la prime de référence. Mais vous devez atteindre 13 années de « bons et loyaux services » pour accéder à ce statut.

Pour le malus, votre prime est majorée de 25 % à chaque accident dont vous êtes reconnu responsable. Si la responsabilité est partagée, la prime est majorée de 12,5 %. Le malus peut atteindre 350 % de la prime de référence.

Les évolutions du coefficient

Certains événements peuvent influencer le bonus malus.

Pour un jeune conducteur malussé, le malus descend automatiquement à 1 s’il n’a pas d’accident responsable pendant deux ans.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS