Assurance auto

Assureurs et constructeurs automobiles échangent sur l'accès aux données

Publié par le , Mis à jour le 16/10/2018 à 09:14

Auto connectée : dialogue ouvert entre assureurs et constructeurs

Le Comité des constructeurs français de l’automobile (CCFA) et la Fédération Française de l’Assurance (FFA) viennent d’annoncer avoir lancé des « travaux en commun » sur les données des véhicules connectés.

Des couvertures personnalisées grâce à cet accès

Assureurs et constructeurs discutent de l’utilisation des données. « Le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA) et la fédération Française de l’Assurance (FFA) ont décidé d’ouvrir une réflexion sur l’accès aux données des véhicules connectés ». C’est par cette annonce que les assureurs et constructeurs ont officialisé le lancement de « travaux en commun » sur le sujet. Alors que les groupes automobiles se pressent à développer des véhicules autonomes, l’accès aux données constitue primordiale.

La mise en place de ces discussions doit permettre de « réunir les éléments nécessaires à la mise à disposition de données au secteur de l’assurance, dans le respect de la législation sur la protection des données personnelles », explique la FFA. Grâce à ces donnes les assureurs pourraient proposer des couvertures personnalisées. Des couvertures en fonction du comportement, à l’image du « pay how you drive » ou de ce que propose l’IA de l’insurtech suédoise, Greater Than. Pour la FFA, l’accès aux données permettrait également de faciliter certaines démarches, et notamment celles qui ont attrait à la gestion des sinistres.

Les craintes d’associations mais aussi de l’ACEA

Le souhait des assureurs d’avoir accès à ces données est assez ancien. Un souhait qui crée cependant quelques craintes. Si du côté de l’Association des constructeurs européens (ACEA) la peur s’articule autour du piratage, des associations de défense de consommateurs craignent des grilles tarifaires ultra personnalisées. Pour ces dernières, l’accès aux données aurait également pour conséquence d’exclure certains profils. Des craintes que la FFA devra effacer.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES