Assurance auto

Au Salon de Genève, Jaguar et Porsche s'attaquent à Tesla

Publié par le

Porsche a présenté avec sa Mission E Cross Turismo lors du Salon de Genève

Tesla et Elon Musk vont-ils réussir à résister à la concurrence ? Lors du Salon de Genève 2018, la course a en tout cas été lancée. Porsche avec sa Mission E Cross Turismo ainsi que Jaguar et sa I-Pace compte bien rattraper le retard pris sur Tesla dans le secteur des berlines électriques.

Le marché de la berline de luxe électrique en effervescence

Tesla n’avait jusque-là pas trop de soucis à se faire. Sur le marché des berlines électriques, la marque d’Elon Musk détenait un monopole. Mais ça c’était avant. Alors que Tesla n’a pas voulu prendre de stand lors du Salon de Genève, Porsche et Jaguar sont bien présents et ont affirmé leur volonté de briser le monopole de Tesla. Jaguar a ainsi présenté mardi 6 mars sa berline de luxe électrique, la I-Pace, suivi de peu par Porsche qui a dévoilé sa Mission E Cross Turismo.

Sur le papier la marque d’Elon Musk a de quoi s’inquiéter. Avec leurs véhicules électriques, Jaguar et Porsche proposent des véhicules aux performances supérieures ou égales dans certains domaines aux Model S et Model X de Tesla. C’est notamment le cas de la vitesse de pointe et du temps sur le 0-100 km/h. La marque automobile anglaise Jaguar a d’ailleurs organisé une course entre sa I-Pace et une Tesla Model X. L’objectif étant de prouver les meilleures performances d’accélération de son auto. Pour Bertrand Rakoto, consultant automobile indépendant à Détroit aux Etats-Unis, « Tesla est facile à concurrencer ». Il explique au Huffington Post que le poids de l’histoire a son rôle à jouer : « Pour les constructeurs historiques, ce n'est pas aussi compliqué que pour Tesla qui partait de rien ».

La voiture Tesla : un objet de distinction

Le Huffington Post apporte néanmoins un argument de poids en faveur de Tesla. Alors que ses modèles ne sont pas récents et nécessiteraient d’être renouvelés, la marque peut compter sur son PDG, Elon Musk. L’homme qui vient récemment d’envoyer une voiture dans l’espace est considéré comme un pionnier, au même titre que son entreprise. L’autre argument plaidant pour Tesla : l’importance du symbolisme. Avec sa clientèle fortunée, Tesla jouit d’une très bonne réputation et peut s’arguer de vendre des objets de distinction. Si la rareté fait la valeur (Tesla a vendu 862 Model S en France en 2017), le prix de ces voitures est l’une des explications. Comptez en effet entre 94 000 € et 190 000 € pour une Model S et entre 102 000 € et 212 000 € pour la Model X.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES