Assurance auto

Auto : 60 % des automobilistes déjà victimes de somnolence au volant

Publié par le

Les Français ne dorment pas assez avant de prendre l'auto

Avant de prendre le volant pour partir en vacances, de trop nombreux Français ne se reposent pas assez. Selon une étude Ifop/MMA, 60 % des automobilistes ont déjà été victimes de somnolence lorsqu’ils conduisaient.

La somnolence au volant responsable de 20 % des accidents mortels en 2018

L’une des principales causes d’accidents sur les voies rapides. Avant de partir en vacances, les préparatifs sont nombreux. Parmi eux, un point est souvent négligé : le sommeil. Une récente étude IFOP pour l’assureur MMA nous apprend que 60 % des automobilistes Français ont déjà été victimes de somnolence lorsqu’ils conduisaient. « Piquer du nez » au volant n’est bien entendu pas sans conséquence. L’année dernière, la somnolence au volant a été la cause de 20 % des accidents mortels.

Cette fatigue au volant s’explique notamment par de mauvaises habitudes prises la veille de partir. L’étude indique ainsi que 80 % des Français modifient leur temps de sommeil la nuit précédant le grand départ. Couchés plus tard mais aussi réveillés plus tôt, les Français dorment moins avant de prendre le volant.

Faire une pause toutes les deux heures

Pour lutter contre ces épisodes de somnolence, la Sécurité routière rappelle l’importance d’une bonne nuit avant de partir mais aussi des pauses toutes les deux heures. Une recommandation appliquée par seulement 55 % des Français. D’autres astuces ou outils permettent également de lutter contre cette fatigue. Il est par exemple recommandé de faire attention à son alimentation. S’il apparaît évident que les boissons alcoolisées sont à proscrire, il est également important de ne pas trop manger. « Quand on mange lourd, la vigilance baisse, nos réflexes sont plus mauvais, on a tendance à s'assoupir », explique sur RTL le Docteur Frédéric Saldmann.

Pour ne pas s’endormir au voilant vous pouvez également avoir recours à des outils ou objets connectés. Ces appareils, qui existent sous la forme d’une oreille ou encore de bague, analysent le niveau de concentration du conducteur mais aussi le mouvement de sa tête. Lorsque cette technologie détecte un mouvement inhabituel, une alarme se déclenche et un son est alors émis. Un son qui vous rappellera la nécessité de faire une pause.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES