• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Auto : après les premiers PV, Anne Hidalgo renforce les mesures Crit'Air

Publié par le

Les véhicules diesel de 2001 à 2005 interdits de circuler à Paris à partir de 2019

Les vignettes Crit’Air font parler d’elles à Paris. Alors que 80 véhicules ont été verbalisés à Paris la semaine du 22 janvier, la Maire de Paris a annoncé un renforcement des contrôles. Anne Hidalgo e également expliqué que certaines voitures diesel n’auront plus le droit de circuler dès 2019.

Vers un renforcement des contrôles des vignettes Crit’Air

La chasse aux pollueurs est ouverte. La Maire de Paris a dévoilé le nombre de contraventions distribuées à cause d’une trop forte émission de particules ou d’une absence de vignette Crit’Air en règle. Depuis le début de la semaine, il s’agit de 80 véhicules qui ont été verbalisés pour l’un de ces deux motifs. Pour rappel, le montant de l’amende s’élève à 68 €, à l’exception des conducteurs d’autocars et poids lourds qui doivent s’acquitter de 135 €.

Ce nombre de contraventions devrait augmenter puisque Anne Hidalgo prévoit de renforcer les contrôles, sans volonté « répressive » mais « dans une optique pédagogique ». Aujourd’hui la Ville de Paris compte une centaine d’agents de contrôles spécialisés dans ce secteur. La municipalité en voudrait 150 d’ici à fin 2018. Outre leur nombre, Anne Hidalgo souhaiterait faciliter leur travail. Alors qu’aujourd’hui il s’avère difficile pour ces agents de déterminer si un véhicule adopte le macaron adapté à son niveau d’émission polluante, la Marie souhaiterait mettre en place une lecture automatique des plaques d’immatriculation. A cette idée vient s’ajouter celle de l’instauration des péages urbains, proposée par Elisabeth Borne, ministre des Transports.

Une « votation citoyenne » sur la fin des véhicules thermiques d’ici 2030

Avec la mise en place de telles mesures, les contrôles devraient s’accentuer et le nombre d’amendes augmenter. Pour ce qui est des interdictions de circulation, Anne Hidalgo a fait une autre annonce en dévoilant les futures mesures mises en place à Paris pour atteindre un objectif « fin du diesel à Paris en 2024 ». La Maire de Paris a expliqué au journal Le Monde que les véhicules diesel de 2001 à 2005 (aujourd’hui vignette Crit’Air 4) ne seront plus autorisés à rouler dans la capitale à partir du premier semestre 2019. A partir de 2022, ce seront les véhicules essence de 1997 à 2005 et les véhicules diesel de 2006 à 2010 qui seront également interdits. Afin de sensibiliser les Parisiens à la question, Anne Hidalgo a rappelé la mise en place d’une « votation citoyenne » sur la question des véhicules thermiques

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES