Assurance auto

Auto : avant Hambourg, d'autres villes avaient déjà interdit le diesel

Publié par le , Mis à jour le 01/06/2018 à 16:18

Certaines voitures diesel ne peuvent plus circuler sur deux tronçons de rue à Hambourg

C’est officiel, depuis jeudi 31 mai, certains véhicules diesel ne peuvent plus circuler sur deux axes à Hambourg. Une mesure qui peut paraître symbolique mais qui n’est pas la première du genre en Europe. Au Danemark, en Norvège ou encore aux Pays-Bas, la circulation des voitures diesel est restreinte.

Hambourg interdit la circulation à certains véhicules diesel

Interdire le diesel dans les villes ? Une mesure qui s’applique dans plusieurs villes européennes. Depuis jeudi 31 mai, certaines voitures diesel ne peuvent plus circuler sur deux tronçons de la ville de Hambourg. Si cette décision prise par la municipalité peut paraître symbolique, elle n’a pas été bien accueillie par le gouvernement et les constructeurs automobiles nationaux. Du côté de la ville hanséatique, on se félicite d’une telle mesure jugée indispensable. « Nous mettons en œuvre les règles de l'Union européenne et un jugement de Hambourg. Cela n'a jamais été notre but d'imposer des restrictions de circulation sur de grands axes, mais sur ces rues, elles sont indispensables, car les autres mesures ne suffisent pas », a expliqué Jens Kerstan, ministre Vert de l'Environnement.

Concrètement, les véhicules diesels qui n’appartiennent pas à des riverains, employés locaux, livreurs ou encore artisans, ne peuvent pas circuler sur deux tronçons de rue de 2,2 kilomètres. Une décision qui n’est donc pas contraignante lorsqu’on met en exergue que la ville de Hambourg possède un réseau routier de 4 000 kilomètres. Malgré cela, le gouvernement fédéral craint que cette décision fasse des émules. Un avis partagé par les constructeurs automobiles qui voient d’un mauvais œil ces interdictions de circulation alors que les ventes de diesel sont en chute libre.

Au Danemark, des zones à circulation restreinte depuis plus de 10 ans

Si la décision de Hambourg peut inspirer d’autres villes Allemandes, de nombreuses municipalités à travers l’Europe ont d’ores et déjà décidé de sauter le pas. Et ce depuis plus longtemps, et de manière bien plus drastique. Dans le nord du continent, plusieurs villes interdisent en effet aux véhicules diesel de circuler. A la pointe de ce combat antidiesel, le Danemark où presque toutes les grandes villes ont mis en place des zones à circulation restreinte. Depuis plus de 10 ans, les automobiles de norme inférieure à Euro 4 ne peuvent pas circuler dans ces zones. Le Danemark n’est pas le seul des pays nordiques à avoir pris de telles mesures. En Norvège, plus précisément à Oslo, la circulation des voitures diesel est interdite les jours de pollution. Aux Pays-Bas, plusieurs villes interdisent quant à elles la circulation des automobiles diesel âgées de plus de 17 ans.

Plus de moteurs diesel à Paris à partir de 2024

Si le nord de l’Europe est à la pointe de ce combat, le Sud prend son temps. A Milan, en Italie, les véhicules Euro 4 et moins ne peuvent plus rouler dans le centre historique. Des mesures existent également en Espagne, où à Barcelone les voitures diesel d’avant 2004 ne circulent pas dans le centre de la ville lors des pics de pollution. Les mesures devraient néanmoins devenir de plus en plus rigide. Toujours à Barcelone, les diesel ne pourront plus circuler la semaine à partir de décembre 209, et plus du tout dès décembre 2020. Les villes de Madrid ou d'Athènes devraient prendre une décision similaire. Du côté de la France, Anne Hidalgo a prévenu qu’à Paris, les véhicules diesel allaient être interdits progressivement. Ceux antérieurs à 2005 ne pourront plus rouler partir de 2019, et ceux d’avant 2011 seront interdits dès 2022. A partir de 2024 ce seront tous les moteurs diesel qui seront interdits, et aux alentours de 2030, l’interdiction touchera l’ensemble des moteurs thermiques.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES