Assurance auto

Auto : Bosch présente un prototype de diesel propre

Publié par le , Mis à jour le 26/04/2018 à 14:00

Bosch développe le véhicule diesel propre

Bosch vient de faire une annonce qui peut radicalement changer l’avenir du diesel. L’équipementier Allemand affirme avoir trouvé un moyen de rendre le diesel propre. Son prototype émet en effet 10 fois moins de NOx que le taux qui sera autorisé en 2020.

En 2020, le seuil autorisé sera de 120 mg de Nox par kilomètre

Et si Bosch changeait l’avenir du diesel ? Ce type de motorisation a la vie dure depuis quelques années. Entre les scandales liés au Dieselgate et la désaffection des automobilistes, le diesel est annoncé sur la fin. Et pour cause, à l’heure où les municipalités souhaitent rendre leur ville propre, les véhicules diesel polluent. Mais qu’en serait-il s’ils étaient propres ? L’équipementier Allemand vient peut-être de changer la donne. Bosch affirme avoir trouvé la solution pour diminuer les émissions d'oxyde d'azote (NOx) des moteurs diesel.

Les ingénieurs de l’entreprise d’outre-Rhin ont réussi à optimiser les équipements existants pour qu’ils émettent en moyenne 40 mg de NOx par kilomètre. Des résultats obtenus quels que soient le type de conduite et l’heure des tests. Encore mieux, la Volkswagen Golf modifiée et testée par Bosch est parvenue à n’émettre que 13 mg/km. Ces données sont impressionnantes et bien en dessous des 168 mg exigés par la législation. Un seuil qui s’abaissera à 120 mg/km en 2020.

Bosch a tout intérêt à rendre le diesel propre

Pour l’équipementier Allemand, ces résultats doivent permettre de reconsidérer le diesel. « Avec ça, les interdictions de circulation dans les centres-villes n'auront plus lieu d'être », a indiqué Volkmar Denner, le président du directoire de Bosch. Un vif espoir pour le groupe qui pâtit de la chute des ventes de diesel en Europe. Au 1er trimestre 2018, le diesel représentait seulement 38,5 % des immatriculations de voitures neuves. Pour que le déclin annoncé n’ait pas lieu, Bosch a annoncé que cette nouvelle technologie était prête à être mise en production. Une innovation qui n’entrainera pas de surcoût à l’achat, et qui ne consommera pas plus de gazole. Il ne reste plus qu’à attendre pour constater si oui ou non Bosch a réussi son pari de réhabiliter le diesel.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES