Assurance auto

Auto : ces Français qui conduisent sans permis

Publié par le , Mis à jour le 30/11/2021 à 10:00

Selon les dernières données de la Sécurité routière, quasiment 700.000 Français roulent sans permis de conduire. Parmi eux, deux tiers n’ont même jamais passé l’examen en raison d’un tarif trop élevé. Rouler sans permis de conduire est un délit qui peut coûter très cher. 

680.000 Français roulent sans permis de conduire

Selon la Sécurité routière, 680.000 Français roulent sans permis de conduire. Un phénomène qui a bondi de 30% sur les 5 dernières années. Parmi ces conducteurs, plus des deux tiers n’ont jamais passé l’examen en raison d’un prix trop élevé.

Pour payer moins cher le permis de conduire, le gouvernement a décidé de mettre en place des mesures afin de réduire la facture. Rappelons qu’en moyenne, un candidat au permis de conduire va dépenser 1.800 euros. Une somme colossale pour les apprentis conducteurs. L’exécutif mise donc sur : 

  • L’apprentissage de la conduite sur des boîtes automatiques
  • Une heure de conduite facturée à 45 euros
  • La conduite accompagnée
  • Un comparateur pour vérifier les performances de son auto-école
  • Les auto-écoles 2.0 

D’après des données datant de 2016, 4,2% des conducteurs impliqués dans un accident mortel et 2,6% dans un accident corporel n’avaient pas de permis de conduire valide. 

En 2015, le conducteur d’une moto a été arrêté en raison d’un excès de vitesse. Pendant son contrôle d’identité, les gendarmes ont découvert que l’homme âgé de 73 ans conduisait sans permis depuis plus de 40 ans. Un motard qui avait déjà subi un contrôle. A la faveur d’une erreur administrative, le vieux monsieur était présenté comme titulaire du « permis A » alors qu’il n’avait jamais passé l’examen. 

Conduire sans  permis de conduire peut coûter très cher. Rouler sans permis de conduire est un délit passible d’un an d’emprisonnement et de 15.000 euros d’amende.

Que faut-il savoir sur le défaut d’assurance auto ?

Il n’est pas rare de voir des automobilistes rouler sans un permis de conduire valide et sans assurance. Comme pour le permis, l’assurance est obligatoire pour se mettre derrière un volant. Selon les dernières données, 700.000 Français rouleraient sans assurance auto. Là encore, les sanctions peuvent être très importantes : 

  • Amende pouvant aller jusqu’à 3 750 euros
  • Suspension du permis jusqu’à 3 ans
  • Annulation du permis de conduire et interdiction de le passer durant 3 ans maximum
  • Stage de sensibilisation à la sécurité routière obligatoire, au frais du responsable
  • Interdiction de conduire avec VTM avec ou sans permis pour 5 ans maximum
  • Confiscation du véhicule
  • Immobilisation du véhicule 

Depuis 2019, les forces de l’ordre ont un outil leur permettant de détecter les fraudeurs. Son nom ? Le fichier des véhicules assurés (FVA). Ce document alimenté par les assureurs contient l’ensemble des données des assurés à savoir :

  • L’immatriculation du véhicule
  • Le nom de l’assureur
  • Le numéro du contrat ainsi que sa période de validité.

A terme, les policiers et gendarmes auront à disposition un lecteur automatique  de plaques d’immatriculation qui pourra signifier si « oui » ou « non » le conducteur est bel et bien assuré. 

Alors pour ne pas avoir de mauvaise surprise, n’hésitez pas à faire une comparaison d’assurances auto. L’occasion de trouver une assurance et faire des économies. En quelques minutes, vous trouvez une assurance qui vous correspond et qui vous permettra de rouler en toute légalité.

Comment prouver que vous êtes bien assuré ?

Si vous vous faites contrôler par les forces de l'ordre, il faudra prouver que vous êtes bien assuré. Pour cela, il faut que vous possédiez votre attestation d'assurance ou « carte verte », un document qui regroupe diverses informations : informations personnelles, coordonnées de l'assureur, immatriculation du véhicule, date de début et de fin de validité du contrat... Pour l'obtenir, vous pouvez la demander en ligne via votre espace client si vous en avez un. De là, vous pouvez soit la télécharger directement si cela est possible, soit la recevoir par e-mil ou par courrier. Sachez également que certains assureurs proposent de l'obtenir sur leur application mobile. Sinon, il est possible d'en faire la demande par téléphone ou par courrier à l'adresse de la compagnie.

En temps normal, ce document est fourni à la souscription de votre contrat pour votre véhicule. Vous obtiendrez tout d'abord une attestation provisoire. Ensuite, dans les 15 jours suivant la souscription, vous recevrez l'attestation officielle et définitive. De plus, votre assureur vous la fera parvenir lors du renouvellement de votre contrat, à l'arrivée de l'échéance. Si vous ne l'avez toujours pas reçue à ces moments, il vous est possible de mettre votre assureur en demeure. Vous pouvez également contacter le médiateur par courrier si vous n'avez aucun retour.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES