• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Auto : danger des SMS au volant, la méthode qui convainc !

Publié par le , Mis à jour le 22/10/2012 à 14:43
SMS et conduite ne font pas bon ménage. C’est une réalité valable en France et bien au-delà des frontières. C’est ainsi qu’une association belge a eu l’excellente idée de mettre en scène une nouvelle épreuve au permis de conduire : envoyer un SMS intelligible et sans faute d’orthographe tout en gardant une conduite irréprochable. Résultats édifiants.

Prévention routière et SMS au volant : l’idée percutante !


Depuis l’apparition et la démocratisation des téléphones portables, les responsables d’associations de prévention routière ne cessent de rappeler les dangers d’envoyer un SMS tout en conduisant. Manque de concentration, de réflexes, bref, cette attitude imprudente multiplie largement les risques d’accidents de la route.

Une association belge a eu la très brillante idée de proposer aux candidats au permis de conduire une nouvelle épreuve. Puisque de plus en plus de conducteurs envoient des SMS au volant, soit, mais cela doit être validé par l’examen du permis. L’idée : les apprentis automobilistes doivent envoyer un SMS dicté par le moniteur, sans aucune faute d’orthographe, tout en évitant un obstacle lors de la conduite.

Et les résultats sont édifiants : il semble que se concentrer sur un SMS déconcentre la conduite. 

Les conducteurs avouent ! 


Pour l’association, le meilleur moyen de convaincre les conducteurs, notamment les jeunes, que le SMS au volant est un véritable danger, c’est de les mettre en situation.

Au delà de l’aspect comique de la situation (le moniteur fait croire à une nouvelle directive ministérielle imposant cette épreuve), l’expérience est très sérieuse et instructive.

Première réaction avant même d'avoir essayé : « Il y en a beaucoup qui vont se crasher avec ça ! ». D’autres réactions ne tardent pas à se faire entendre « Mais c’est impossible ! », « J’y arrive pas ! »

Les conséquences et les réactions des apprentis conducteurs ne laissent pas de place au doute : le SMS au volant, c’est dangereux. Nous vous proposons de visionner la vidéo, qui sera plus éloquente :


Le mot d’Assurland : en cas d’accident responsable, s’il est prouvé que le conducteur n’était pas en mesure de maîtriser son véhicule, l’assurance auto peut refuser d’indemniser le conducteur responsable. A méditer.
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES