• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Auto-école : la formation doit continuer après le permis !

Publié par le

Le permis de conduire est au centre des attentions. Si les permis de conduire low-cost font grincer des dents, les auto-écoles se sont montrées favorables à une formation post permis. Dans quelles conditions ?

Permis de conduire : un examen et un après

Si aujourd’hui le permis de conduire français n’est composé que de l’examen théorique du code de la route et de l’examen pratique du permis, son visage risque d’évoluer d’ici 2016.

Suite au congrès à Reims qui s’est tenu le 22 mai dernier sur les nouvelles mesures envisagée par le conseil national de la sécurité routière pour le permis de conduire en 2016, les représentants des auto-écoles  se sont montrés favorables à la mise en place d’un examen APRES le permis de conduire !

Dans le détail, le texte prévoit 2 autres examens de contrôle, 6 mois et un an  après le passage du permis de conduire initial. Chaque rendez-vous durerait 3 heures, avec pour objectif de faire le point sur son apprentissage. Si le point n’est pas jugé convainquant ou en cas d’absence du candidat, le permis de conduire pourtant validé pourrait être annulé.

Une autre mesure consisterait à prévoir lors du passage de l’examen 5 ateliers portant sur la gestion des risques. L’occasion d’aborder des sujets tels que la drogue et l’alcool au volant, ainsi que la question des premiers secours.

Permis de conduire : et le tarif dans tout ça ?

Le permis deviendrait donc plus difficile à conserver, au moins la première année. Ou en tous cas, il faudra prouver que la validation initiale est toujours valable. L’examen deviendra donc plus difficile.

Toutefois, pas de panique, les auto-écoles auraient pris l’engagement de ne pas toucher aux tarifs du permis de conduire. Les tarifs d’examens du post permis seront donc inclus ans le prix initial.

Si l’idée d’un examen post permis de conduire parait sévère, le principe qui existe déjà en Finlande aurait permis de faire baisser le taux d’accident des jeunes conducteurs de 30 %.

 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES