Auto-écoles : beaucoup ne respectent pas la réglementation

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Auto-écoles : beaucoup ne respectent pas la réglementation

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Auto-écoles : beaucoup ne respectent pas la réglementation

|
Consultations : 896
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

Les auto-écoles commettraient de nombreuses infractions concernant l’affichage de leur prix, prestations, et taux de réussite.

Le lourd  bilan de la DGCCRF

D’après la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), de nombreuses auto-écoles seraient en infraction. Sur 1612 écoles de conduite, il y aurait de nombreuses anomalies parmi 72,5 % d’entre elles.

Ces établissements, contiendraient des clauses encore trop illicites, voire interdites ou abusives. De nombreux affichages obligatoires, seraient eux aussi créés approximativement ou de manière confuse.

Beaucoup d’entre elles donneraient de la documentation incomplète, mais auraient aussi des contenus assez flous concernant les prestations commerciales au forfait par exemple.  Certaines mentions obligatoires seraient aussi manquantes, comme le prix unitaire, le nombre d’heures déjà facturées…

Les auto-écoles, auraient aussi une pratique de prix supérieure à ceux affichés. Certaines mettraient un faux affichage concernant le taux de réussite.

La DGCCRF, dresse ce constat, au moment où les auto-écoles classiques, ont de moins en moins la côte. En effet, les auto-écoles en ligne qui proposent des prix défiants toute concurrence, leur font beaucoup d’ombre.

La loi Consommation n’est pas bien respectée

L'auto-école Permigo arrive à LilleFace à ce constat, la DGCCRF a ensuite voulu voir si les auto-écoles respectaient les nouvelles dispositions concernant la loi Consommation, comme l’interdiction des frais de restitution et de transfert du dossier d’un jeune conducteur qui souhaite aller dans une autre école de conduite.

Cependant, un établissement sur quatre continuerait encore d’afficher les frais de restitution et transfert de dossier.

La DGCCRF dénonce alors un défaut d’information du consommateur. Ainsi, sur les 1600 écoles de conduite qui ont subi un contrôle, 1099 ont eu un avertissement, et 33 intentions de procès-verbal ont été écrites.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS