• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Auto électrique : une hausse des immatriculations en mars 2018

Publié par le

Les ventes de la Model S ont été plus nombreuses en mars qu'en janvier et février 2018

Après un début d’année 2018 assez terne, le marché français de l’automobile électrique s’est ressaisi le mois dernier. Il a même atteint un niveau historique avec 4 047 nouvelles immatriculations.

L’auto électrique représente 1,75 % des nouvelles immatriculations en mars

Le bilan de l’année 2017 était assez faible, les deux premiers mois de 2018 pas très convaincants, mais le marché français de l’automobile électrique s’est ressaisi. En effet, avec 4 047 nouvelles immatriculations le mois dernier, le marché de la voiture électrique s’est bien porté et a également signé un nouveau record. Les voitures électriques ont ainsi représenté 1,75 % des nouvelles immatriculations en France en mars.

Parmi les différents modèles, la Renault Zoé détient 55 % de parts de marché. Avec 2 245 unités écoulées, elle devance la Nissan Leaf (719 immatriculations) ou la Hyundai Ioniq (127 exemplaires vendus). Le mois de mars s’est d’ailleurs très bien passé pour la Ioniq puisqu’elle fait mieux en un mois que lors des deux précédents (64 immatriculations). Il en est de même pour la Model S (162 vs 47) ou le Model X (79 vs 16).

Les constructeurs automobiles s’activent

Bien évidemment ces chiffres sont encore bien loin de ceux de l’essence et du diesel. Mais la tendance ne devrait pas être longue à s’inverser si l’on en croit les différentes annonces faites par les constructeurs automobiles. « A partir de 2019, chaque véhicule que nous lancerons disposera d’une version électrifiée », a par exemple rappelé le directeur général de Peugeot, Jean-Philippe Imparato, à Automotive News Europe. Outre l’électrification de tous ou une partie de leurs modèles, les constructeurs s’associent à différents partenaires pour créer la demande et pouvoir la satisfaire. Le constructeur allemand BMW s’est ainsi associé à Engie pour « développer ensemble les services autour du véhicule électrique ». Du « donnant-donnant » bénéfique aux entreprises mais aussi à l’auto électrique.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES