Assurance auto

Auto électrique : Volkswagen dévoile sa stratégie et ses ambitions

Publié par le

Voiture électrique : Volkswagen veut frapper un grand coup

Le groupe Volkswagen vient de dévoiler sa stratégie et ses ambitions en matière de véhicules électriques. Décidée à frapper un grand coup, la marque allemande assure pouvoir produire 50 millions de voitures électrifiées. Pour ce faire trois usines vont être réadaptées. Une stratégie qui conduit toutefois à une réduction des effectifs.

Volkswagen assure pouvoir produire 50 millions de véhicules électriques

Volkswagen veut frapper un grand coup sur le marché de l’électrique. En une semaine la marque allemande vient d’affirmer, ou de réaffirmer, ses ambitions sur le marché de l’électrique. A travers un entretien accordé au magazine spécialisé Automobilwoche et relayé par Reuters, le président du directoire, Herbert Diess, a assuré pouvoir produire 50 millions de véhicules électrifiés. « Nous avons acheté des batteries pour 50 millions de véhicules », a précisé le responsable de la marque allemande. Un nombre colossal qui peut toutefois laisser circonspect. Sur les 10,7 millions de véhicules vendus l’année dernière par le groupe, une écrasante majorité était des véhicules thermiques. Les objectifs s’annoncent donc pour le moins élevés.

D’ici à 2025 la marque allemande prévoit d’ores et déjà de de lancer 50 nouveaux véhicules 100 % électriques. Volkswagen planche notamment sur un SUV à moins de 20 000 €. D’autres modèles sont également attendus, dont un crossover sportif (Cross), une voiture autonome (Vizzion) ou plus globalement deux de la gamme I.D.

Trois usines adaptées aux voitures électriques

La création d’une plateforme pour voitures électriques permettant de produire un si grand nombre de voitures électriques passe aussi par le réaménagement de trois de ses usines. Après Zwickau – une usine en cours de transformation et qui sera dédiée à la production de véhicules électriques – Volkswagen a annoncé qu’il allait réaménager ses usines de Emden et Hanovre. A compter de 2022, ces deux sites situés en Basse-Saxe produiront eux aussi des modèles électrifiés.

Ces nouveautés conduisent néanmoins à une réduction des effectifs. « La construction de voitures électriques comprend moins d'étapes de production, nous avons donc également besoin de moins de main d'œuvre », indique Gunnar Kilian, membre du directoire de Volkswagen en charge des RH. Des départs à la retraite anticipée seront notamment proposés.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES