• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Auto : est-il nécessaire de déclarer les petits sinistres ?

Publié par le

Le souscripteur d’un contrat d’assurance auto doit normalement informer sa compagnie d’assurances de toute circonstance affectant le véhicule assuré. Ainsi, les dommages subis lors d’un accident doivent faire l’objet d’une déclaration de sinistre auprès de l’assureur. Mais, il arrive que certains souscripteurs omettent sciemment de déclarer les dommages mineurs…

Le fichier des résiliations automobile

L’existence d’un tel fichier constitue la principale raison qui dissuade les assurés d’effectuer une déclaration de sinistre en cas de production d’un dommage mineur.

En effet, le fichier des résiliations automobile retrace l’historique de la sinistralité des assurés. Or, tous les acteurs de l’assurance voiture peuvent accéder à ces documents pour contrôler les antécédents du conducteur et évaluer le niveau du risque représenté par ce dernier.

Les effets du défaut de déclaration

Le défaut de déclaration de sinistre emporte de sérieuses conséquences. En effet, l’assuré n’obtiendra aucune indemnisation de la part de sa compagnie d’assurances et l’intégralité du coût de la réparation du véhicule restera à sa charge.

Par ailleurs, il est fort possible que le conducteur de l’autre véhicule impliqué dans l’accident effectue une déclaration auprès de son assureur, ce qui se traduira par l’inscription au fichier des résiliations automobile. Ainsi, il est conseillé aux conducteurs d’effectuer une déclaration de sinistre, peu importe le degré de dommage subi par le véhicule.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES