Assurance auto

Auto : faut-il légiférer sur le permis de conduire des seniors ?

Publié par le , Mis à jour le 07/11/2018 à 09:45
146 vues 1 réaction Note

les personnes âgées représentent 25% des tués

Faut-il imposer des tests médicaux aux seniors ? Après un grave accident de la circulation impliquant une personne âgée, la question du permis de conduire est relancée.

Le Premier ministre contre l’idée d’imposer des tests

La question du permis de conduire des seniors est relancée après un tragique accident impliquant un conducteur de 92 ans à Paris. Cet automobiliste a perdu le contrôle de son véhicule percutant plusieurs passants avant de s’encastrer dans un magasin de fleurs. Trois personnes ont été gravement blessées dont une jeune femme qui a eu la jambe arrachée. Le père de la victime souhaite d’ailleurs un véritable débat sur l’aptitude des personnes âgées au volant. Doit-on imposer un examen médical aux seniors ? Faut-il proposer un stage de remise à niveau ?  Faut-il légiférer sur cette question ? Pour le moment, Christophe Castaner balaie d’un revers de main l’idée d’imposer des tests. Le Premier ministre préfère en appeler à la responsabilité des automobilistes. Aujourd’hui, il n’existe pas de loi sur le sujet.

Les seniors ont moins d’accidents

Selon la Sécurité Routière, les seniors ont moins d’accidents que les autres classes d’âges. Cependant, les accidents impliquant des personnes âgées sont plus graves du fait de la violence du choc et de la vulnérabilité des seniors. Selon les chiffres, les personnes âgées représentent 25% des tués dans des accidents de voiture. Un taux élevé quand on sait que les seniors ne représentent que 19% de la population. Même s’il n’existe aucune législation, la Sécurité Routière conseille aux automobilistes de consulter régulièrement un médecin pour vérifier leur état de santé.

En Belgique, un nouveau type de permis est mis en place depuis 2014. Un permis de conduire renouvelé tous les dix ans. Le conducteur doit également obtenir un certificat médical de son médecin prouvant sa bonne santé. Sur le même principe, certains pays de l’Est comme la Hongrie, L’Estonie ou encore la Roumanie obligent les automobilistes à passer des contrôles tous les 10 ans. L’Italie a décidé de faire passer des tests tous les 10 ans jusqu’aux 50 ans du conducteur puis tous les 5 ans de 50 à 70 ans. Des contrôles qui passent tous les trois ans après cet âge.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
1 RÉACTION
Les accidents sont plus frequents chez les conducteurs plus jeunes que les seniors alors que les senior sont plus attentionne a la route donc plus prudents

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES