Auto : l'assurance au kilomètre ou au forfait ?

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Auto : l'assurance au kilomètre ou au forfait ?

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Auto : l'assurance au kilomètre ou au forfait ?

|
Consultations : 1799
Commentaires : 0
route66-USA-bitume
Depuis la fin des années 2000, le concept d'assurance auto « au kilomètre », né aux États-Unis, a traversé l'Atlantique. Encore relativement peu utilisé en France, en voici les différentes déclinaisons. L’assurance auto se fait au kilomètre ou au forfait. A vous de choisir le mode qui vous convient le mieux.

L’assurance auto au kilomètre


Pour cette formule d'assurance la prime payée par l'assuré varie selon le kilométrage effectué chaque année. L'assurance au kilomètre s'ajuste ainsi aux besoins réels d'assurance du conducteur. Il s'agit de la seule différence avec une assurance classique. Pour le reste, les garanties proposées sont strictement les mêmes avec ou sans cette formule. Responsabilité civile, formules tous risques, bonus/malus..., rien ne change.

L'assurance au kilomètre peut intéresser tous ceux qui roulent peu avec leurs véhicules. Il peut s'agir par exemple de citadins recourant majoritairement aux transports en commun, de personnes âgées, de jeunes conducteurs.... Mais aussi des propriétaires de plusieurs véhicules dont certains sont peu utilisés, comme les camping-cars ou les véhicules de collection.

En pratique, elle s'avère intéressante pour les autos qui parcourent moins de 8000 km par an environ. À garanties comparables, l'assurance au kilomètre permet alors d'économiser jusqu'à 30% sur les cotisations (15% en moyenne).

L'assurance auto au forfait


Pour ce type de contrat d'assurance auto, l'assuré et l'assureur conviennent d'un kilométrage annuel à ne pas dépasser. Pour vérifier son utilisation, le compteur du véhicule est contrôlé au moment de la souscription du contrat, puis tous les ans. Il l'est également en cas de sinistres et certaines compagnies prévoient même des contrôles aléatoires.

En cas de dépassement du forfait, l'assuré acquitte une pénalité. Elle peut être forfaitaire ou dépendre du nombre de kilomètres supplémentaires effectués.

À l'inverse, si le forfait n'est pas atteint, certains contrats d'assurance prévoient le remboursement du trop-perçu ou le report des kilomètres non utilisés sur le quota de l'année suivante.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS