Auto : La Zooz réinvente le covoiturage

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Auto : La Zooz réinvente le covoiturage

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Auto : La Zooz réinvente le covoiturage

|
Consultations : 1819
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

Le covoiturage est une pratique qui connait de plus en plus de succès. Le site le plus populaire en France est Blablacar qui est devenu en quelques années, un concurrent de la SNCF. Seulement, cela concerne uniquement les trajets de longue distance.

Comment La Zooz compte révolutionner le covoiturage ?

Le problème du covoiturage est qu’il prend rarement en charge les trajets à courte distance puisque ces trajets sont plus compliqués à organiser. C’est là que La Zooz entre en jeu. L’application réinvente complètement l’organisation du covoiturage. Pour inciter les particuliers à adhérer, elle rémunère les utilisateurs même s’ils roulent seuls. Avec de telles pratiques, La Zooz espère réunir un nombre d’utilisateurs suffisant pour répondre à chaque demande. Une fois le nombre d’utilisateurs atteint, elle stoppera de les rémunérer.

Le service proposé par la Zooz s’autogèrera par la suite et ne s’appuiera plus sur un intermédiaire qui habituellement a pour rôle de mettre en contact le chauffeur et le passager. Les chauffeurs seront rémunérés par Bitcoin. Le tarif est quant à lui unique et avoisine 0,5 dollar par kilomètre soit 0,405 € le km. Pour l’heure, l’application est uniquement disponible sur Android.

Assurance et covoiturage

La Zooz compte révolutionner le covoiturageAvant de faire du covoiturage, il faut que l’automobiliste le déclare à son assureur pour qu’il puisse apprécier les risques garantis. Il est donc nécessaire déclaré dans le contrat que l’usage de la voiture. Par ailleurs, avant de céder le volant de la voiture à l’un des passagers le conducteur devra vérifier que le contrat prévoit le prêt du volant. En effet, certains contrats peuvent prévoir une clause de conduite exclusive.

Mais même si le contrat prévoit le prêt du volant, il faudra que le conducteur sache que s’il provoque un accident, le souscripteur du contrat sera pénalisé par un malus. Et dans le cas où le conducteur est novice, le contrat d’assurance peut introduire une clause qui applique une franchise plus élevée qui restera à la charge du souscripteur.

En somme, le covoiturage est une pratique qui profite tant aux chauffeurs qu’aux passagers, mais il est nécessaire de faire attention à l’assurance sous peine de le regretter en cas d’accident !

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS