Auto : le marché russe recule en juillet 2014

Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Auto : le marché russe recule en juillet 2014

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Auto : le marché russe recule en juillet 2014

|
Consultations : 4768
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

Actuellement, le marché automobile russe vit une période difficile. En effet, selon l’Agence France Presse, on a assisté à une accélération de la chute des ventes au mois de juillet 2014. D’ailleurs, les sanctions prises par l’Occident dans le cadre de la crise ukrainienne risquent fort d’aggraver la situation. Explications.  

Un retrait important en juillet 2014

La tendance à la baisse s’est accélérée et confirmée au mois de juillet 2014 sur le marché automobile russe. Une nouvelle qui ne doit pas laisser indifférent le constructeur tricolore Renault qui a récemment racheté le groupe russe Avtovaz.

Concrètement, les ventes de voitures particulières ont baissé de 23 % par rapport à 2013 durant la même période. Cette baisse est plus prononcée qu’au mois de juin 2014 qui avait été marqué par une diminution des ventes de 17 %.

Plus largement, sur le premier semestre 2014, les ventes ont baissé de10 % en comparaison à l’année 2013. Pourtant, le Boston Consulting Group (BCG) a récemment estimé que le marché automobile russe se placerait à la cinquième place devant l’Allemagne d’ici à 2020.

Le Salon de Moscou, dernier espoir

Le salon de l’automobile de Moscou est l’un des événements les plus attendus par les constructeurs pour au moins amortir la baisse des ventes si le marché ne peut être relancé.

En juillet 2014, le marché auto russe est à la peineLa baisse du marché russe peut actuellement s’expliquer par le différend que le pays a avec l’Ukraine et qui le pénalisent vis-à-vis de l’Occident. En outre, le marché russe en lui-même apparaît assez peu rentable à cause des déficiences structurelles de l’économie nationale et il va être encore plus difficile à dynamiser avec ces sanctions qui se précisent.

En effet, si des sanctions bancaires sont appliquées contre le pays, le taux d’intérêt et donc le crédit automobile risquent de ne pas être accessibles aux clients.

En France comme en Russie - c’est le cas depuis juillet 2004 - il faut veiller à être couvert au titre de la responsabilité civile lorsque l’on utilise son véhicule. Heureusement, pour satisfaire à cette obligation et trouver une bonne assurance auto, il suffit bien souvent d’utiliser un comparateur d’assurances.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS