Auto : le stationnement non résidentiel en hausse à Paris

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Auto : le stationnement non résidentiel en hausse à Paris

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Auto : le stationnement non résidentiel en hausse à Paris

|
Note :
Consultations : 1728
Commentaires : 1
Augmentation du coût du stationnnement
Depuis quelques jours, le stationnement coûte plus cher dans la capitale française. Conformément au vœu du conseil de Paris, le zonage a été revu et corrigé avec une extension des zones les plus onéreuses. Voilà qui fait encore grimper la note de l’automobiliste. Le moment de changer d’assurance auto ?

Un zonage revu et corrigé

Mercredi 15 juin 2011 : le stationnement non résidentiel à Paris ne sera plus jamais le même. Suite à décision du conseil de Paris, les automobilistes de passage devront se soulager de quelques euros supplémentaires. 

Alors que les prix demeurent inchangés (1,20, 2,40 et 3,60 euros de l’heure), c’est le zonage qui a été modifié et le tracé des zones les plus chères étendu. Jusqu’ici réservés aux Ier, IIe et VIIIe arrondissements, les 3,60 euros sont devenus la règle du Ier au VIIIe arrondissements.

Favoriser le parking souterrain

La finalité de ce redécoupage ? Pousser les automobilistes de passage à favoriser les 140 parkings souterrains sous-occupés de la capitale plutôt que le stationnement en surface. Une manière de réduire l’écart jugé trop grand entre ces deux modes de stationnement.

C’est d’ailleurs pour cette raison que les zones les plus périphériques des XIIe au XXe arrondissements, moins touristiques et plus résidentielles, ont été épargnées et conservent leur tarification à 1,20 euros de l’heure.


Le conseil d’Assurland : de l’augmentation aussi pour l’amende de stationnement qui passera le 1er août prochain à 17 euros. Cette hausse dissuasive de 55 % du tarif des PV pour mauvais stationnement – la première depuis 1986 !  – doit inciter l’automobiliste à glisser quelques pièces dans l’horodateur au lieu de privilégier le paiement d’une amende.


Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
1 réaction


Un conseil : prenez le métro !
S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS