Auto : les jeunes, ciblés pour la sécurité routière

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Auto : les jeunes, ciblés pour la sécurité routière

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Auto : les jeunes, ciblés pour la sécurité routière

|
Consultations : 1691
Commentaires : 0
Grosses cylindrées interdites aux jeunes
Ils ne représentent que 9% des automobilistes et pourtant, plus de 20% des morts et des blessés sur les routes françaises. Les jeunes conducteurs sont au centre d’un grave constat. Le gouvernement tente de trouver des solutions pour enrayer le phénomène et réduire la mortalité des jeunes.
 

Interdire les véhicules trop puissants

 
Des députés viennent de faire une proposition de loi sur le plafonnement de la puissance des véhicules que peuvent conduire les jeunes.
 
Les jeunes titulaires du permis probatoire n’auraient pas le droit d’utiliser (les députés évoquent bien l’utilisation et pas uniquement la propriété) les voitures d’une puissance supérieure à 100 chevaux. L’objectif étant de laisser les jeunes conducteurs peu expérimentés conduire uniquement des véhicules qu’ils sont en mesure de maîtriser.
 
Mais certains remettent d’ores et déjà en cause la praticabilité de cette mesure dont l’idée de départ est pourtant louable. 
 
Cependant, si savoir maîtriser un véhicule est important, ce n’est pas le seul point envisagé pour réduire la mortalité chez les jeunes conducteurs.
 

Tolérance zéro sur l’alcool au volant

 
Le quotidien Le Parisien a récemment publié les grandes lignes des mesures parlementaires envisagées pour réduire la mortalité des jeunes sur les routes.
 
Et l’une des mesures est un durcissement des sanctions relatives à l’alcool au volant. 
Alors que la limite est arrêtée à 0,5 g/l, les parlementaires veulent réduire le taux autorisé à 0,2 g/l. La facture des points serait également plus chère : conduire en état d’ébriété coûte actuellement 6 points, l’avenir parle d’en ôter 8 aux conducteurs sous influence de l’alcool.
 
L’avis d’Assurland : atout d’un point de vue assurantiel : réduire la puissance des véhicules pour les jeunes permettra à ces derniers, et c'est une certitude, de souscrire des contrats d’assurance auto moins chers. 

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS