Auto : Les médicaments responsables de 3,3% des accidents de la route

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Auto : Les médicaments responsables de 3,3% des accidents de la route

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Auto : Les médicaments responsables de 3,3% des accidents de la route

|
Consultations : 5319
Commentaires : 0
Les médicaments responsables d'accidents

Les médicaments classés en fonction du niveau de risque pour la conduite

Bien que dans l'Union Européenne les firmes pharmaceutiques sont obligées d'alerter le consommateur des effets d'un produit sur la conduite et l'utilisation de machine, selon une enquête sur environ 73000 conducteurs de voitures, motos, scooter impliqués dans des accidents entre 2005 et 2008, 3,3 % des accidents de la route en France seraient du aux médicaments. Il existe même une classification en quatre niveaux (niveau 0 à niveau 3) pour déterminer le niveau de risque des médicaments. Cette classification a été adoptée par l'ICADTS, le Conseil international sur l'alcool, les médicaments et la sécurité routière. En France, entre 2005 et 2008, un système de pictogramme a progressivement été mis en place sur les boites des médicaments pour indiquer le niveau de risque des produits.

Pour cette enquêtes, les chercheurs ont utilisé les rapports de police, les données sur les accidents avec blessés et celles de l'assurance maladie sur les médicaments prescrits, achetés au moins un jour avant l'accident (donc très probablement absorbés) et remboursés. La responsabilité des conducteurs était établie selon plusieurs critères.

3,3% des accidents sont liés aux médicaments

72.685 personnes au volant lors d'un accident ont été inclues dans l'étude, dont 27% avaient absorbé au moins un médicament prescrit et 18% au moins un médicament de niveau un à trois. 3,3% des accidents étaient associés à la consommation d'au moins un médicament de niveau de risque deux qui remet en cause la conduite ou un produit de niveau de risque trois qui déconseille formellement de prendre le volant.

Une étude de suivi sera nécessaire, selon les chercheurs, pour évaluer l'impact de l'apposition de pictogrammes sur les boîtes en France sur le risque d'accident de la route.

Protégez vous contre les risques d'accident et trouvez la meilleure offre du marché en comparant les devis d'assurance auto avec assurland.com

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS