Auto : les voitures polluantes hors des villes ?

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Auto : les voitures polluantes hors des villes ?

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Auto : les voitures polluantes hors des villes ?

|
Consultations : 1756
Commentaires : 0
Pollution de l'air par les voiture
Huit communes françaises ont été choisies pour mener une expérimentation de trois années. Dès l’an prochain, les voitures les plus polluantes n’auront plus droit de cité au cœur de leur centre-ville. L’objectif ? Améliorer la qualité de l’air que l’on respire dans ces agglomérations devenues « zones d’actions prioritaires pour l’air ».

La Zapa, pierre angulaire du dispositif

Ministre de l’Environnement, Nathalie Kosciusko-Morizet a annoncé le lancement d’une expérimentation à grande échelle concernant les « Zones d'actions prioritaires pour l'air » ou Zapa. L’idée ? Ces espaces urbains seront interdits aux véhicules les plus polluants à l’image de ce qui se fait déjà dans 180 villes en Europe. On peut notamment évoquer le péage urbain londonien ou la zone d’accès limité à Stockholm.

Pollution automobile : un enjeu de santé publique

Si les villes de Paris, Saint-Denis, Lyon, Grenoble, Clermont-Ferrand, Bordeaux, Nice et Aix-en-Provence ont été choisies, c’est pour répondre à un « enjeu de santé publique » comme a tenu à le rappeler Nathalie Kosciusko-Morizet.

En bannissant les véhicules les plus polluants, on lutte contre les particules fines en circulation dans l’atmosphère qui sont  responsables de 42 000 morts chaque année.

Les véhicules concernés

Reste à déterminer ce que recouvre la dénomination « véhicules les plus polluants ». Nathalie Kosciusko-Morizet a présenté un projet de nomenclature avec quatre niveaux de pollution, de A (très polluant) à D (peu polluant).

Très concrètement, l’on retrouve parmi les véhicules les plus polluants les voitures mises en circulation avant le 30 septembre 1997 et les motos antérieurs à juillet 2004.

Au-delà de cette catégorisation, la ministre a tenu à rappeler que les modalités de l’expérimentation dépendraient des villes concernées : « On ne veut pas d'un dispositif contraignant. C'est aux villes, selon leurs propres spécificités de circulation, de décider quel dispositif est le mieux adapté ».

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS