• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Auto : nouvelles mesures pour la sécurité routière ?

Publié par le , Mis à jour le 22/10/2012 à 14:43
Alors que c’est de la hausse qui se prépare pour l’assurance auto, la réglementation automobile pourrait bientôt se caractériser par un durcissement des règles applicables. Encore à l’état de propositions, les nouvelles règles qui se profilent touchent au taux d’alcoolémie, aux petits excès de vitesse et au kit mains-libres.

40 propositions

Député-maire UMP de Pontoise et rapporteur de la mission d'information parlementaire sur la sécurité routière, Philippe Houillon ne manque pas d’idées. C’est ainsi qu’il a pu formuler 40 propositions pour contribuer à l’amélioration de la sécurité sur le réseau routier français – pour les derniers chiffres, consultez l’article Auto : du mieux en août 2011 pour la Sécurité routière.

Touchant aux sujets les plus divers, ces idées concernent :
• la limite d’alcoolémie au volant : le seuil serait abaissé à 0,2 gramme par litre contre 0,5 g/l actuellement pour les titulaires du permis depuis moins de 3 ans
•  l’alcoolémie supérieure à 0,8 g/l : le nombre de points retirés passerait de 6 à 8
• la présence obligatoire d’un éthylotest dans chaque auto alors que vient d’être pris un décret d’application sur les éthylotests anti-démarrage (EAD) – à ce sujet, voyez l’article Auto et alcoolémie : les éthylotests anti-démarrage débarquent en France
• la création d’un délit de grande vitesse pour un dépassement de plus de 50 km/h au-dessus de la limite autorisée
• l’interdiction du kit mains-libres et le renforcement de la sanction en cas d’infraction (3 points au lieu de 2 à l’heure actuelle)
• un contrôle technique obligatoire pour les motos en cas de revente
• de nouvelles normes pour les équipements destinés aux conducteurs de deux-roues
• la mise en place d’un bonus de points de permis pour faire baisser le coût de l’assurance moto et auto

De la tolérance aussi

Parce que la répression ne fait pas tout en matière de sécurité routière, quelques-unes des propositions formulées par Philippe Houillon témoignent d’une certaine tolérance.

Ainsi, les petites infractions telles les petits excès de vitesse pourraient être davantage tolérées par les forces de l’ordre. Pourquoi ? Une façon sans doute de s’attirer les bonnes grâces d’une partie des usagers de la route et de cibler les causes premières de mortalité.

Le rapport de la mission d'information parlementaire sur la sécurité routière sera soumis au ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, le 12 octobre 2011.


Le conseil d’Assurland : en matière de sécurité routière, la prévention doit constituer aussi l’un des leviers mis à profit par les différents acteurs. Dans le domaine, l’on notera la nouvelle initiative d’Assureurs Prévention qui veut toucher les enfants. Lisez l’article Des dessins animés pour sensibiliser les enfants à la sécurité routière !.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES