• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Auto : optez pour le garage que vous voulez !

Publié par le

Les Français ont désormais la possibilité de choisir librement leur réparateur auto lorsqu’ils subissent un dommage matériel. Or, une étude Ipsos/ Zerofranchise.com met en évidence l’ignorance des automobilistes français à propos de ce droit.

Le libre choix du réparateur reste méconnu

Selon l’étude réalisée pour le site Zerofranchise.com, les Français, assurés en auto, n’utiliseraient que très peu leur droit au libre choix du réparateur automobile. Plus de la moitié des personnes interrogées ont déclaré ne jamais utilisé ce droit.

Pourquoi ? Si la majorité des assurés auto (77 %) déclarent connaitre cette loi, seuls 45 % d’entre eux auraient testé le libre choix de réparateur, contre 32 % à n’en avoir jamais profité.

Près d’un quart (23 %) ignorent en revanche totalement que cette possibilité s’offre à eux.

Alors que le principal intérêt de cette législation est l’ouverture à la concurrence ainsi que la possibilité de faire des économies, 71 % ne savent pas que cette possibilité leur offre une éventuelle diminution de la franchise. Paradoxe français, une large majorité (84 %) des sondés trouvent injuste de devoir payer une franchise en plus du montant de l’assurance voiture.

Loi Hamon : ce que les Français ignorent

Au-delà de la résiliation infra-annuelle des contrats d’assurance auto, moto et habitation, la loi Hamon apporte d’autres avantages aux assurés.

Longtemps, les compagnies d’assurance auto créaient des partenariats avec certains garagistes, dits « agréés » via lesquels les assurés pouvaient obtenir de meilleures indemnisations ainsi qu’un service de réparation plus rapide. Or, les assurés se sentaient parfois contraints de se rendre chez le garagiste imposé.

La loi Hamon souhaite laisser plus de liberté aux consommateurs, et c’est dans cette optique que l’article 21 ter énonce cette nouvelle liberté. Au premier rang des avantages de ce texte : le libre arbitre de l’assuré, relancer la filière des réparateurs.

 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES