• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Auto : quelles conséquences sans assurance ?

Publié par le

Bien que la loi oblige tout conducteur d’un véhicule terrestre à moteur (VTM) à être assuré, entre 1 et 2 % des conducteurs en France ne se plient pas à cette règle. Selon le Fonds de Garantie des Assurances Obligatoires (FGAO), cela représenterait entre 370 000 et 740 000 voitures non assurées qui empruntent les routes françaises.

Davantage de voitures non assurées

Bien que l’année 2013 ait enregistré une baisse considérable du nombre d’accidents de la circulation, cela n’a visiblement pas eu d’effet sur le nombre des sinistres causés par les véhicules non assurés. Le FGAO affirme même que le nombre de ces véhicules a augmenté de 8,5 %. D’ailleurs, le traitement des dossiers de voitures non assurées a grimpé de 28,4 % depuis 2008. Cette année, 192 décès et 27 164 accidents corporels ont été causés par des conducteurs non assurés.

Ainsi, les conducteurs semblent oublier les inconvénients de la non-assurance. Pourtant, ces inconvénients ne manquent pas. Ainsi, si le conducteur non assuré n’est pas en mesure d’indemniser les victimes de l’accident, le FGAO se chargera de l’indemnisation mais il se retournera contre l’intéressé pour obtenir le remboursement des sommes versées.

Le remboursement du FGAO

La prise en charge des victimes par le FGAO n’est qu’une solution provisoire pour les conducteurs sans assurance auto.

En effet, une fois l’indemnisation réalisée, cet organisme se retournera contre eux pour obtenir le remboursement des indemnisations versées aux victimes. Par exemple, si un conducteur non assuré provoque un accident de la route qui cause des dommages corporels et qu’il ne peut pas payer les 88 530 € de frais, le FGAO le fera pour lui, mais il devra rendre 230 euros par mois au FGAO durant 32 ans jusqu’à ce que ce montant ait été atteint. D’ailleurs, les héritiers du conducteur peuvent également être sollicités pour ce remboursement.

En outre, il ne faut pas oublier que l’absence d’assurance auto peut à lui seul donner lieu à une amende de 3 750 euros.

C’est pour toutes ces raisons que le FGAO sensibilise les conducteurs à travers une campagne qui vise à réduire le taux de la non-assurance et à sensibiliser notamment les jeunes conducteurs qui sont les plus nombreux à ne pas être assurés (59 %).

Si vous éprouvez quelques difficultés à trouver la meilleure assurance auto pour vos besoins, pensez au comparateur d’assurances. Totalement gratuit et sans le moindre engagement, cet outil aide à dénicher l’offre qui correspond à vos attentes, à votre budget et à votre profil d’automobiliste.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES