Assurance auto

Auto : un nouveau dispositif gouvernemental pour changer de véhicule ?

Publié par le , Mis à jour le 05/06/2019 à 15:25

Achat d'un véhicule propre : de nouveaux outils pour connaître toutes les aides ?

Si l’on en croit les informations communiquées à Capital par l'entourage du ministre de la Transition écologique et solidaire François de Rugy, l’exécutif travaillerait actuellement à un dispositif inédit visant à faciliter l’acquisition d’une voiture propre. Plus précisément, il s’agirait d’un double portail permettant de connaître les aides tant locales que nationales actuellement proposées pour l’achat d’un tel véhicule.

Les aides publiques locales largement méconnues

En France, la conversion du parc automobile est en bonne voie. Ainsi, début mai 2019, le ministre François de Rugy signale que, chaque semaine, 8 000 dossiers de prime à la conversion étaient déposés. A ce rythme, 400 000 automobilistes auront bénéficié de ce « coup de pouce » fin 2019.

A l’origine de ce succès : la révision à la hausse du montant de la prime à la conversion. En effet, il oscille désormais entre 1 000 et 5 000 euros en fonction du véhicule acheté, de celui qui est mis au rebut et de la situation du demandeur. Pour certains foyers, cela représente une multiplication par deux de ladite prime.

Toutefois, malgré cette hausse bienvenue et même si elle s’accompagne du bonus écologique en cas d’acquisition d’un véhicule électrique, la prime à la conversion ne suffit pas à couvrir l’intégralité du coût de remplacement d’une voiture. C’est pour cela que le gouvernement souhaite que les automobilistes soient en mesure de bénéficier également des aides publiques locales qui, selon la collectivité concernée, peuvent représenter plusieurs milliers d’euros.

Connaître toute les aides disponibles pour l’achat d’un véhicule

Aujourd’hui, le ministère de la Transition écologique et solidaire réfléchirait donc à la mise au point de deux plateformes permettant d’une part de s’informer et d’autre part d’accomplir les démarches indispensables pour demander et bénéficier de ces aides.

Dénommée « Je change de voiture », la première plateforme qui pourrait être disponible au cours des prochaines semaines consisterait en une sorte de comparateur : les particuliers pourraient ainsi identifier leur véhicule et connaître l’ensemble des aides locales et nationales auxquelles ils peuvent prétendre eu égard à leur profil.

La seconde plateforme prendrait quant à elle la forme d’un guichet numérique accessible via le site web de l’Agence de services et de paiement (ASP), entité qui assure la gestion administrative et financière des aides publiques notamment. Dans un objectif de simplification des démarches à accomplir, ce dispositif permettrait de bénéficier des aides locales et nationales, et ce, grâce à une seule et unique demande. Il devrait être disponible à l’été 2019 et testé en premier lieu dans la métropole du Grand Paris avant d’être utilisable ailleurs en France.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES