Assurance auto

Automobile : le marché européen continue de chuter en novembre

Publié par le

Le marché automobile européen en recul de 8,1 % en novembre

Déjà en net recul au cours des mois de septembre et octobre, les immatriculations de voitures particulières neuves ont encore diminué en novembre. Une spirale négative qui s’explique notamment par l’introduction des nouvelles règles de dépollution.

Le mois de novembre impacté par les normes WLTP

Le marché européen continue de chuter. Le mois dernier, le marché automobile européen a reculé de 8,1 % sur un an, d’après les données publiées par l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA). Au total, 1 158 300 véhicules ont été vendus sur le Vieux Continent. Il s’agit de sa troisième baisse mensuelle consécutive. En septembre les immatriculations de voitures particulières neuves avaient déjà diminué de 23,5 % et en octobre de 7,3 %. Une conséquence directe de l'entrée en vigueur d'une nouvelle procédure d'homologation des véhicules (WLTP) en septembre.

Pour rappel, l’arrivée de ces nouvelles normes, plus exigeantes, a encouragé des constructeurs à accélérer leurs ventes durant l’été. Certains sont notamment soupçonnés d’avoir immatriculé des véhicules directement auprès de leurs propres concessionnaires ou bien encore d’avoir accordé de conséquents rabais. Le marché automobile européen s’était alors envolé en juillet (+ 10,5 %) et en aout (+ 31,2 %). Des hausses impressionnantes qui « ont conduit à une chute de la demande sur les mois suivants », a expliqué l'ACEA dans un communiqué.

De janvier à novembre le marché européen en hausse de + 0,8 %

Cette baisse constante n’épargne aucun des cinq plus grands marchés. En novembre, l’Espagne a ainsi reculé de - 12,6 %, l’Allemagne de - 9,9 %, l’Italie de - 6,3 %, la France de - 4,7 % et le Royaume-Uni de - 3 %. Les chiffres restent toutefois nuancés sur l’ensemble de l’année. De janvier à novembre, les ventes sur le marché européen ont ainsi très légèrement augmenté de + 0,8 %. Au cas par cas, les marchés espagnol (+ 8%), français (+ 4,7 %) et allemand (+ 0,4 %) sont eux aussi dans le vert, à l’inverse de l’Italie (- 3,5 %) et du Royaume-Uni (- 6,9 %).

Au niveau des constructeurs, les groupes Renault et PSA ont subi le mois dernier des reculs respectifs de -15,9 % et -6,1 %. Le groupe Volkswagen n’est lui non plus pas épargné et chute de - 10,9 %. Parmi les rares progressions, Toyota profite du succès de ses véhicules hybrides pour progresser de + 3,8 %. Autre constructeur dans le positif, Daimler qui a vu ses ventes augmenter de + 3,3 %.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES