Assurance auto

Autoroutes : les péages deviennent gratuits pour les pompiers

Publié par le

Les pompiers des Alpes Maritimes vont pouvoir économiser 125 000 euros par an

D’ici peu, les pompiers n’auront plus à payer l’autoroute. Jusqu’à présent, cette gratuité n’était valable que lors d’une intervention sur une portion d'autoroute. Cette nouvelle mesure qui concernera l’ensemble de la France permettra aux professionnels du feu d’économiser des milliers d’euros par an.

Un badge spécifique sur les véhicules des sapeurs-pompiers

Les pompiers en intervention pourront bientôt rouler gratuitement sur les autoroutes.  C’est ce qu’annonce l’Association française des sociétés d’autoroutes (Afasa). Cette nouvelle mesure devrait tout d’abord s’appliquer dans les Alpes-Maritimes avant de s’étendre sur l’ensemble de la France. Des conventions sont  « en cours de signature » indique l’Association. Jusqu’à présent, les pompiers ne bénéficiaient de la gratuité du péage que lorsque l’intervention se déroulait sur l’autoroute.

D’ici peu, les véhicules d’intervention des sapeurs-pompiers seront équipés « d’un badge spécifique de télépéage ». Ainsi, ils pourront passer plus rapidement et surtout cela permettra d’établir une facture selon s’il s’agit d’une intervention ou non. Au total, la gratuité du réseau autoroutier va permettre « d’économiser 125 000 euros par an » explique le SDIS (Services départementaux de secours et incendie) des Alpes Maritimes.

Eric Ciotti se réjouit de cette mesure

Cette nouvelle mesure a été initiée par un amendement de la loi de finances 2018 du député Eric Ciotti (LR). Un amendement qui, à ce jour, est toujours en attente de décret d’application. Sur Twitter, le député des Alpes Maritimes s’est réjoui de cet accord : « ENFIN ! Après deux ans de combat acharné, les péages sont désormais gratuits pour les sapeurs-pompiers en intervention. C'est une mesure de justice pour laquelle je me suis battu en faisant voter un amendement en novembre 2017 ».

De son côté, le colonel Grégory Allione, président de la Fédération national des sapeurs-pompiers de France regrette que cette mesure « prenne autant de temps » mais évoque tout de même  « sa satisfaction » explique t-il à BFM TV.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES